Cendrillon aux pays des bisounours

Avis sur J'ai épousé une ombre

Avatar Pokmika
Critique publiée par le

Dommage, avec un scénario pareil cela aurait mérité une bien meilleur adaptation, mais l'auteur a préféré nous livrer une bluette indigeste et immorale. L'histoire : Cendrillon (Nathalie Baye insipide et quelconque, pas encore la grande actrice que l'on connait) s'est acoquinée avec un crasseux de la pire espèce (Bohringer : excellent !) qui l'abandonne après l'avoir rendue grosse. Suite à un accident elle se retrouve adoptée par une riche famille de viticulteurs (les bisounours). Ceux-ci la prennent pour leur belle-fille,qui ne leur avait pas encore été présentée. Elle va jouer le jeu et tomber amoureuse du second fils et héritier (le bellâtre Francis Huster). On devine bien sûr tous la fin.... Ce qui me dérange dans ce film c'est le parallèle entre les méchants et envieux prolos et la lumière, la candeur et la bonté d’âme de cette famille bourgeoise qui finira quand même par dissimuler le meurtre du méchant pauvre qui n'a eu que ce qu'il méritait.
A noter quand même deux magnifiques apparitions, la fraîche beauté de Véronique Genest et la torride et dangereuse Victoria Abril.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 289 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Pokmika J'ai épousé une ombre