Bande-annonce
Affiche J'enrage de son absence

J'enrage de son absence

(2012)
12345678910
Quand ?
5.8
  1. 4
  2. 2
  3. 19
  4. 29
  5. 54
  6. 80
  7. 54
  8. 26
  9. 6
  10. 0
  • 274
  • 6
  • 125

Après dix ans d'absence, Jacques ressurgit dans la vie de Mado, aujourd'hui mariée et mère de Paul, un garçon de sept ans. La relation de l'ancien couple est entachée du deuil d'un enfant. Alors que Mado a refait sa vie, Jacques en paraît incapable et lorsqu'il rencontre Paul, c'est un choc. La...

Casting : acteurs principauxJ'enrage de son absence

Casting complet du film J'enrage de son absence
Match des critiques
les meilleurs avis
J'enrage de son absence
VS
Critique de J'enrage de son absence par Rawi

J'enrage de son absence est un premier long métrage d'une actrice talentueuse et charmante. Pour jouer le premier rôle féminin, Sandrine Bonnaire aurait très bien pu se caster elle-même tant Alexandra Lamy s'ingénie à lui ressembler au point qu'elle en perd sa personnalité en même temps que sa couleur de cheveux. William Hurt en homme brisé qui fuit sa vie gâchée, essaie de revenir sur un passé irrévocable est vibrant d'émotion. Comment faire face à la plus lourde des douleurs, aux...

13 5
Avatar Didier Coifman
5
Didier Coifman
un peu trop...trop !

malgré des acteurs faisant un excellent travail, la sensibilité et la douleur de l'émotion retranscrites par une Sandrine Bonnaire toute de tendresse et de douceur, on n'arrive pas à entrer pleinement dans l'acceptation des personnages. La naissance et l'évolution de la relation entre l'enfant et William Hurt est des plus improbables ainsi que l'attitude de William Hurt qui en fait le maximum dans les regards avec les yeux rougis par l'émotion, ainsi qu'une musique tragique tout au long du... Lire l'avis à propos de J'enrage de son absence

Critiques : avis d'internautes (17)
J'enrage de son absence
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un homme, une femme, un enfant

Le personnage de Brenda, dans Six Feet Under, dit, en parlant de la mort : "Les enfants qui perdent leurs parents sont orphelins, mais il n'y a pas de mot pour qualifier la situation dans laquelle se trouvent des parents qui perdent un enfant. Peut être parce que tout simplement ce sentiment est inqualifiable." L'Inqualifiable que pourtant, Sandrine Bonnaire réussi à porter à l'écran, avec... Lire la critique de J'enrage de son absence

2
Avatar LioDeBerjeucue
9
LioDeBerjeucue ·
Critique de J'enrage de son absence par pierreAfeu

Après le très beau documentaire Elle s'appelle Sabine (juste, militant et bouleversant), Sandrine Bonnaire s'attaque de front à la fiction avec un sujet âpre et un traitement ad hoc. Si le film n'est pas parfait, il illustre le degré d'exigence que la comédienne applique à ses ambitions de metteuse en scène. J'enrage de son absence évoque la mort d'un enfant et les silences qui l'accompagnent.... Lire l'avis à propos de J'enrage de son absence

5
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·
Découverte
Critique de J'enrage de son absence par Atom3-029

Pour sa première fiction, Sandrine Bonnaire a fait appel à son ex-mari, le très talentueux William Hurt. De quoi accentuer la touche personnelle de la réalisatrice puisque l’histoire de J’enrage de son absence s’inspire d’un épisode de sa vie. Le thème de la mort est ici étroitement lié à celui de la famille et impose une certaine tension dès l’annonce du titre à l’écran. Le personnage de... Lire l'avis à propos de J'enrage de son absence

2
Avatar Atom3-029
6
Atom3-029 ·
Critique de J'enrage de son absence par mariem73

Dommage que les évènements ne soient pas assez vraisemblables. Dommage que certaines scènes soient un peu téléphonées. Par exemple, la visite de l'appartement pendant laquelle Jacques ne manque pas de jeter un large coup d'oeil sur la chambre conjugale où son ex-femme dort avec son nouveau mari. J'étais certaine que cela arriverait. Les acteurs sont très bons. Le petit garçon est touchant,... Lire la critique de J'enrage de son absence

2
Avatar mariem73
6
mariem73 ·
Critique de J'enrage de son absence par Patrick Braganti

Certes le thème du deuil impossible, de la permanence de la douleur malgré l'éloignement, est un beau sujet. Certes on ne doute pas des intentions louables de la comédienne Sandrine Bonnaire qui réalise là son deuxième film. Mais pourquoi avoir construit une histoire aussi tarabiscotée et en partie invraisemblable, où l'étude délicate du trio de personnages fait bientôt place à un suspense,... Lire la critique de J'enrage de son absence

2
Avatar Patrick Braganti
5
Patrick Braganti ·
Toutes les critiques du film J'enrage de son absence (17)
Bande-annonce
J'enrage de son absence