La liberté du désert

Avis sur J'irai dormir chez l'homme qui brûle

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Intéressant docu. Bon ça n'entre pas vraiment dans le cahier de charge de la série "J'irai dormir chez vous", on sent bien que c'était pour lui le meilleur moyen de trouver du financement pour parler de ce phénomène de société.

Les images sont belles et parlantes, on apprend beaucoup de choses, mais on ne peut s'empêcher de terminer le film un peu frustré. Frustré que toutes les images ne se retrouvent pas dans le produit final. Frustré aussi de ne pouvoir expérimenter cette folie directement plutôt que via un écran de télé.

Ce qui est toujours touchant avec le réalisateur, c'est qu'il s'enfonce dans la découverte avec beaucoup d enaïveté. On sent bien que son expérience de vie l'a ouvert, qu'il n'est donc pas fermé à une autre culture, mais ça ne l'empêche pas d'avoir ses à prioris qu'il combat ou non, et de juger des gens. Après tout, est-il possible de ne pas juger ? Il est possible de garder ses convictions pour soi, mais ici c'est tellement plus riche d'avoir son point de vue direct, c'est comme s'il creusait son personnage ce qui permet au spectateur, en plus de s'identifier à lui lors des phases de découvertes, de prendre son propre parti, d'être en désaccord avec l'auteur.

"J'irai dormir chez l'homme qui brûle" est un docu hyper intéressant mais qui laisse donc un peu sur sa faim (malgré un format plus long que la série).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 386 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper J'irai dormir chez l'homme qui brûle