Bien joué, mal scénarisé

Avis sur J'irai où tu iras

Avatar lyves
Critique publiée par le

Sur le thème archi classique de l'incommunicabilité au sein d'une famille, Géraldine Nakache livre un film inabouti. Parasité par des sketchs (Timsit, la mort de René-Charles) qui auraient pu être intéressants à petite dose, le film se voit surtout contrarié par les relances artificielles des conflits entre les deux soeurs. A ce stade, c'est pathologique, et on nous décrit là deux personnes qui ne s'entendront jamais. Les timides avancées de leurs relations se voient détruites dans la séquence suivante, et ce jusqu'à l'image de fin, dont on ne sait pas quoi penser puisqu'il n'y a toujours pas eu de moment remise à plat...
Raté, donc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 836 fois
3 apprécient

Autres actions de lyves J'irai où tu iras