Queer Queer Moustache

Avis sur Jacky au royaume des filles

Avatar Benjicoq
Critique publiée par le

En république démocratique et populaire de Bubunne, Les Femmes ont le pouvoir. Le système social du pays est un matriarcat étrange et inquiétant, qui se situe entre la Roumanie de Ceausescu, la Corée du Nord, et l'Iran. La colonelle (Anémone) mène le pays d'une main de fer, et sa fille, la générale (Charlotte Gainsbourg) s'apprête à prendre un époux, qui sera choisi lors de la grande bubunnerie, où les familles envoient leurs garçons pour qu'ils se marient.

Plus que la grosse comédie attendue, Jacky au Royaume des filles est un film qui va plus vers l'étrange, le bizarre, le grinçant, le dérangeant. On y rit parfois , il faut être clair, mais ce n'est pas "les beaux gosses 2 » On est plus dans la satire et le burlesque étrange que dans l’humour gras. L’inversion des codes du patriarcat est assez bien vue, mais c’est surtout les traditions et coutumes de ce pays qui m’ont intrigué et plu . La langue bubunne avec ses petites idiosyncrasie et sa façon de constamment utiliser des barbarismes où le genre est inversé par rapport au français, la religion d’état hippique complètement débile (avec des poneys-oracles-télépathes), la voilerie qui l’espèce de burka/tenue de bonze que portent les hommes, la bouillie qui est servie à tous les gueux par grand tuyaux, la cérémonie de la grande bubunnerie qui est à la fois très drôle et complètement anxiogène. Et puis surtout toute les thématiques queer qui surgissent d’un peu partout quand le film démarre vraiment… le renversement des valeurs patriarcales en est une expression, mais il y a aussi le travestissement, l’ambiguité sexuelle et de genre, et puis ce final que je ne révélerai pas mais bon, y’a de quoi se faire s’étrangler la mère Boutin et les crétins bleu-blanc-rose qu’on a vu défiler encore ce weekend…

Les acteurs sont vraiment bien castés, Charlotte Gainsbourg est parfaite en générale androgyne, Vincent Lacoste fait un plus que l’énième variation de l’ado mou et lunaire qu’il traine de film en film. Anémone (que je suis surpris de revoir au cinéma) , Valérie Bonneton et Noémie Llvovski sont très bien aussi, dans des rôles plus clairement bigger than life…

Riad Sattouf filme ça sans virtuosité, mais c’est efficace et les lieux de tournage (rééls) ont fait l’objet de repérages de qualité, ca participe assez de la qualité visuelle de l’ensemble qui est très soignée (la scène de a grande bubunnerie est assez canon).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 373 fois
Aucun vote pour le moment

Benjicoq a ajouté ce film à 1 liste Jacky au royaume des filles

Autres actions de Benjicoq Jacky au royaume des filles