Affiche Jalouse

Critiques de Jalouse

Film de et (2017)

“L’enfer, c’est soi-même”

Elle a tout pour plaire Nathalie. La cinquantaine rayonnante, un poste de professeur gratifiant, des amis proches et une fille ravissante. Divorcée certes, mais encore attirante. Et pourtant, le bonheur des autres l’insupporte au point de plomber sa propre vie. Attention, femme au bord de la crise de nerfs que tout irrite : la nouvelle « bécasse » de son ex, la jeune collègue... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar CineFiliK
6
CineFiliK ·

Chère Madame Viard,

Puis- je me permettre de vous appeler Karine? Vous êtes dans nos vie, dans nos écrans depuis si longtemps que je m'octroie cette familiarité si cela ne vous dérange pas. Avant de passer (rapidement) en revu votre dernier film, je voulais me fendre d'une lettre à votre égard. Nous avons grandi avec vous. j'ai grandi avec vous. Des dizaines d'années de cinéma et pourtant votre visage n'a pas... Lire la critique de Jalouse

Avatar Wynner92
5
Wynner92 ·

Critique de Jalouse par TheoC

Pas de grand spectacle mais "Jalouse" surprends au moins par sa finesse de plume dans les dialogues. Le scénario à l'intelligence de jongler entre les conflits : Nathalie avec sa fille, son amie, son ex-mari, sont nouveau béguin, sa collègue ; chacun s'enchaine en influençant le suivant pour créer une spirale infernale. C'est bien fait car lorsqu'un conflit débouche sur une impasse, cette... Lire la critique de Jalouse

Avatar TheoC
6
TheoC ·

Ode à Karin Viard ou un portrait au vitriol de la femme de 50 ans

Karin Viard est une comédienne de génie qui arrive à donner une profondeur à un personnage . Jalouse est un film de divertissement , mais pas vraiment une comédie classique . Plutôt un portrait d'une femme de 50 ans qui débloque et qui perçoit le monde comme hostile et devient une personne insupportable avec tout son entourage : avec sa fille , sa meilleure amie , sa nouvelle et jeune... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar Eveil61
7
Eveil61 ·

Critique de Jalouse par ffred

Déjà six ans depuis le premier et délicieux film des frères Foenkinos La délicatesse. Sans attendre celui-ci au tournant, j’avais hâte de voir si le charme opérait toujours. La réponse est oui. Jalouse est tout aussi délicat et fait avec tout autant de tendresse, d’humour et de bienveillance malgré une pointe de corrosif jamais désagréable. Le personnage principale n’est pourtant pas... Lire la critique de Jalouse

Avatar ffred
9
ffred ·

Femme au bord de la crise de nerf

Simple coup de blues ou ménopause qui guette ? Nathalie, la cinquantaine, prof brillante et physique encore avantageux, se transforme du jour au lendemain en bombe à retardement. Que ce soit sa fille Mathilde, ses amis, ses collègues ou encore son ex-mari, tous ses proches vont y passer, entre  agressivité explosive et mesquinerie pernicieuse. Sur la trame éprouvée du pétage... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar Pauline_Vallée1
6
Pauline_Vallée1 ·

Doux-Amer

Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa fille Mathilde, danseuse classique, son champ d’action s’étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage… Il me semble que « Jalouse » nous est présenté (bande annonce, critiques…) comme un film drôle et hilarant.... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar sophiebazar
7
sophiebazar ·

Critique de Jalouse par pasteque68

Simple mais bien observé. Karin Viard ne joue pas.Elle est son personnage bien sympathique malgré son défaut:elle est jalouse mais surtout un peu déprimée. C'est une Parisienne bourgeoise en pleine dépression que la jalousie et l'aigreur poussent au pire. Hier avec La délicatesse et aujourd'hui avec Jalouse, Stéphane et David Foenkinos savent que l'écriture et le choix des acteurs sont... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar pasteque68
7
pasteque68 ·

Critique de Jalouse par Ben Ric

On ne sait pas trop ou veulent aller les frères Foenkinos. On veut faire un personnage de méchante mais pas trop quand même, on veut rendre cette Nathalie détestable mais tout en créant de l’empathie très artificielle autour d’elle avec ses proches, des personnages secondaires bien lisses pour une histoire au final sans grand intérêt et très artificielle, ou tout est sur-écrit et récité, avec... Lire la critique de Jalouse

Avatar Ben Ric
4
Ben Ric ·

Femme au bord de la crise de nerf

A l'inverse d'un très aberrant "Un beau soleil intérieur", la lumière de la "crise de la quarantaine" est plutôt à chercher du côté de "Jalouse" - c'est un euphémisme ! - qui, sous des faux abords de "petit film parisien" snob et autocentré, se révèle être une fascinante comédie douce-amère merveilleusement bien interprétée - incarnée ! - par la talentueuse Karin Viard inspirée (pour ne pas... Lire l'avis à propos de Jalouse

Avatar François Martin-Chave
9
François Martin-Chave ·