Affiche Jamais plus jamais

Critiques de Jamais plus jamais

Film de (1983)

Ersatz

L'organisation SPECTRE fait chanter les puissances occidentales avec deux bombes nucléaires volées. James Bond doit la stopper. Il était une fois un producteur irlandais dont la vie jusqu'alors tenait du roman, qui avait pour nom Kevin McClory. Un jour, il s'associa à Ian Fleming, le créateur de James Bond, qui cherchait le moyen d'adapter son héros à l'écran, et lui aurait soufflé... Lire la critique de Jamais plus jamais

22 29
Avatar Jackal
5
Jackal ·

Critique de Jamais plus jamais par Blèh

Probablement le plus intriguant des James Bond. Né d'une discorde autour des droits d'auteurs d'un scénario qui ne vît jamais le jour, mais dont certains éléments furent repris dans le film Opération Tonnerre plusieurs années plus tôt, ce James Bond est une sorte d'épisode à part, qui ne compte à ce jour toujours pas dans la filmographie officielle (qui compte 22 films). Le principal attrait de... Lire la critique de Jamais plus jamais

13 3
Avatar Blèh
9
Blèh ·

Jamais ? T'es sûr Sean ?

1983 : Deux "James Bond" sortent sur nos écrans, l'un "Octopussy" est officiel, produit par la famille Broccoli avec Roger Moore dans le rôle du célèbre agent secret. L'autre c'est "Never say never again", projet démarrant avec la défaite en procès d'Ian Fleming, profitant de problèmes de droit autour du livre "Opération Tonnerre". La grande nouvelle, c'est le retour d'un Sean Connery dans le... Lire l'avis à propos de Jamais plus jamais

17
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Critique du film Jamais plus jamais par le Tigre

Pour une telle franchise d'espionnage comme James Bond, commencé par le film James Bond contre Dr No avec Sean Connery en 1962, ça me parait pas surprenant que d'autres producteurs envisageraient de réaliser un James Bond en dehors de la franchise. Un troisième hors série après deux adaptations de... Lire l'avis à propos de Jamais plus jamais

7 1
Avatar LeTigre
6
LeTigre ·

Le SPECTRE de la saga EON

Difficile de juger de Jamais plus jamais. J'en reste donc à mon 5 baccara. Jamais plus jamais est avant tout un ODI, objet difficilement identifiable. Produit par Kevin McKlory, il est sa réponse au triomphe de la saga EON, celle de Broccoli-Saltzman. Autrement dit, est-ce un James Bond officiel? Oui. De la saga la plus reconnue? Non. Provoquons la surprise:... Lire la critique de Jamais plus jamais

3
Avatar Frenhofer
5
Frenhofer ·

Il ne faut jamais dire, plus jamais.

Jamais plus jamais met pour la dernière fois en scène l'acteur Sean Connery (Pas de printemps pour Marnie, La Ligue des gentlemen extraordinaires) dans le rôle de l'agent 007 en 1983, douze ans après avoir pris sa retraite en tant qu’espion de Sa Majesté ! Second James Bond non officiel après Casino Royale de 1967, le projet voit le jour grâce au producteur Jack Schwartzman qui parvient à... Lire la critique de Jamais plus jamais

6 4
Avatar HITMAN
6
HITMAN ·

Critique de Jamais plus jamais par Tonton_Paso

Jamais plus jamais est une expérience curieuse, née d'un long conflit juridique entre Kevin McClory et EON Productions. Méprisé pour son opportunisme et son incapacité à proposer une réelle alternative aux Bond officiels, le film d'Irvin Keshner est à l'inverse apprécié pour sa capacité à faire revivre l'âge d'or d'une franchise en perte de repères, porté par un Roger Moore de plus en plus vieux... Lire la critique de Jamais plus jamais

5
Avatar Tonton_Paso
6
Tonton_Paso ·

Pas mal du tout.

Il manque évidemment, dans cet opus apocryphe plusieurs des traits qui faisaient qu’on allait voir la suite des films de Bond comme on retrouve de vieux habits à quoi on est habitué : la musique de John Barry, ce qu’on pourrait appeler la charte graphique (le filmage du personnage au travers du canon d’un revolver), les génériques envoûtants, à base de créatures de rêve ondoyant avec... Lire l'avis à propos de Jamais plus jamais

2
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Un Bond à part ;)

Petite digression avec ce retour inattendu de Sean Connery. C'est marrant parce que c'est raccord avec Roger Moore qui se fait vraiment vieux aussi. Du coup, il n'y a pas vraiment de problème à regarder ce film au milieu des Moore. Ce Bond n'est ni pire ni mieux que la majorité des films de cette saga ô combien répétitive et peu inspirée. L'intrigue est inutilement alambiquée,... Lire l'avis à propos de Jamais plus jamais

3
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Jamais + Jamais = Peut être quand même

Après un James Bond non officiel, Casino Royale, celui de 1967 bien sur, film comiquo-parodique sans grand intérêt, ce deuxième film non officiel est quant à lui plus respectif de la saga et de l'univers Bond, à tel point, qu'il ne fait que remaker le très bon Opération Tonnerre. Donc l’intérêt du film n'est ici pas plus... Lire l'avis à propos de Jamais plus jamais

3 1
Avatar мс³
6
мс³ ·