Affiche James Bond 007 contre Dr. No

Critiques de James Bond 007 contre Dr. No

Film de (1962)

Quand Sean Connery devient James Bond !

Comment devient-on James Bond, archétype du gentleman anglais, racé et raffiné, lorsque l'on est un écossais pure souche, fier de ses origines, issu du prolétariat, taillé en athlète et préférant certainement le whisky écossais au vodka-martini (je m'avance peut être un peu sur ce dernier point ) ? Sean Connery est en effet né d'une famille modeste dans un quartier industriel... Lire l'avis à propos de James Bond 007 contre Dr. No

24 20
Avatar m-claudine1
8
m-claudine1 ·

Dr No : Les débuts incroyablement modestes d’une saga mondialement connue.

En 1962, ce film de série B d’espionnage va donner naissance à l’une des plus fameuses sagas de l’histoire du cinéma existante encore aujourd’hui. En espérant que le prochain titre du 25ème opus soit vraiment prémonitoire pour cette dernière : Mourir peut attendre. Contrairement à Sean Connery incarnant pour la première fois le héros désinvolte et élégant en smoking sur grand... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

21 14
Avatar Hawk
7
Hawk ·

English Vibration

Première mission officielle ! Ou comment Bond naquit. La scène où on le découvre est géniale et vaut bien tout l'or du monde, déjà autour d'une table de Baccara, déjà en costume et cigarette à la bouche, le charisme, le sens du verbe et l'aimant à femme. En une apparition le mythe est construit, ou du moins popularisé, et malgré les variations, il est toujours bien présent.... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

46 11
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Les bonnes bases d’un film d’espionnage.

Suite à l’apparition d’un grand nombre de romans écrits par Ian Fleming, l’agent secret britannique James Bond est devenu sans peine un modèle de référence des espions dans le monde de la littérature. Ce succès n’est pas passé inaperçu pour des studios de cinéma qui n’ont pas hésité à adapter un des livres, les producteurs savaient qu’il avait quelque-chose... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

19 2
Avatar LeTigre
7
LeTigre ·

License to Kilt

Première fois que l'acteur écossais incarne 007. Son introduction est d'ailleurs extrêmement soignée. De dos, puis clope, ainsi que le légendaire "Bond, James Bond". Sourire ravageur aux lèvres, y'a pas à tortiller de la turbine à chocolat: ce James Bond a de la gueule. Et en plus il est coquet: il prend le temps de se recoiffer, même dans les moments les plus intenses. Alors qu'il... Lire l'avis à propos de James Bond 007 contre Dr. No

55 13
Avatar Gothic
7
Gothic ·

Les premiers pas d'une franchise inusable

Ce premier James Bond pourra surprendre aujourd'hui ceux pour qui les aventures de l'agent secret le plus célèbre du monde ne sont qu'une surenchère de gadgets, de décors luxueux et d'action. Le film souffre en effet des imperfections d'être le premier d'une très longue franchise (la plus longue du cinéma) car il n'a pas encore tous ses codes et gimmicks : pas de chanson de générique (mais le... Lire l'avis à propos de James Bond 007 contre Dr. No

17
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Naissance d'un mythe

La Mort aux trousses, passionnant film d’enquête hitchcockien, constitue sans doute la principale référence de Dr. No. Terence Young, le réalisateur, pose ses fondations sur le travail antérieur d' Hitchcock en reprenant l’esprit de ses films d’enquête. De la mise en scène jusqu’au développement du héros, il s’appuie sur le travail du maitre.... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

23 23
Avatar Stark_07
8
Stark_07 ·

It's a Smith & Wesson, and you've had your six

Strangways, un agent du MI6 à la Jamaïque, est assassiné. Il enquêtait sur une île mystérieuse, Crab Key, et son propriétaire, le tout aussi mystérieux docteur No, qu'il soupçonnait d'être lié à la perturbation incessante des essais de fusées américaines à Cap Canaveral. Le MI6 envoie son meilleur agent, James Bond, nom de code 007, pour reprendre cette enquête. Après moultes... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

21
Avatar Jackal
8
Jackal ·

James n'est pas un jambon

James Bond est un homme civilisé, épris de tous les raffinements de l'existence et il sait vivre avec son temps. Il kiffe le luxe, les jolis vêtements, les femmes qui brillent et picoler. Il a du goût et peu importe l'époque, il ne passe jamais pour un con, il sait qu'il vaut mieux manger le caviar à la main qu'à la paille, que le nœud pap' dès que c'est possible, ça fait archi pas guignol et il... Lire l'avis à propos de James Bond 007 contre Dr. No

53 13
Avatar DjeeVanCleef
7
DjeeVanCleef ·

Créer l'une des plus grandes franchises du cinéma avec seulement 1 millions de dollars pour les nuls

Chapitre 1 : choisir une série de best-seller. James Bond naquit sous la plume de Ian Fleming en 1953, au travers du roman Casino Royale. Le roman avait été adapté sous forme de téléfilm en 1954, mais n'avait pas vraiment marché. Le producteur Albert "Cubby" Broccoli veut alors acheter les droits de la saga de Fleming: - Hey, Ian je peux t'acheter les droits des James Bond, j'aimerais... Lire la critique de James Bond 007 contre Dr. No

21 3
Avatar Bondmax
8
Bondmax ·