un film qui fait réfléchir!

Avis sur Jamesy Boy

Avatar Laurent Cha
Critique publiée par le

Ce film n'est pas très gai, mais il dépeint bien le cercle vicieux, gamin de banlieue livré à lui même qui fait des bêtises de plus en plus grandes et bascule dans la grande criminalité.
La faute au gamin bien sûr, mais aussi à sa mère célibataire, alors que le système est, lui aussi, pointé du doigts.
Le système carcérale et sa dureté est sérieusement remis en question, car l'essentiel du film s'y déroule avec des flash-backs qui expliquent comment le gamin s'y est retrouvé !
Mais où est la solution? Le gamin la trouve à la fin du film en s'éloignant de sa bande et en recommençant sa vie à zéro! Je pense donc que les mesures d'éloignements sont les meilleurs associés à des programmes d'éducations en centre semi ouvert. Il semble que le gamin en ait bénéficié mais, confronté à son environnement, cela n'avait servi à rien. C'est un peu l'histoire de l'ange et du diable dans les dessins animés. Le centre éducatif (pas la prison – il fait référence aux nombreuses choses qu'il a appris en centre éducatif) c'est l'ange, mais l'environnement (sa mère qui le surveille de loin et le laisse seul le plus clair de son temps car elle doit faire bouillir la marmité; les fréquentations déviantes du gamin dans un quartier populaire où l'économie souterraine est omniprésente) c'est le démon. Et le plus souvent le démon l'emporte, sauf dans des séries comme « heartland » car l'environnement est moins tentateur, même si dans cette série les gamins en déshérence font aussi des bêtises....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 695 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Laurent Cha Jamesy Boy