Un film exceptionnel pour un cheval d’exception! - critique by @Luiyna

Avis sur Jappeloup

Avatar Romain Da Costa
Critique publiée par le

« Aller, encore un film sur un cheval. Ça ne va s’adresser qu’aux cavaliers ce genre de film. » Oui c’est ce qu’on pourrait penser. C’est certain que dans ce film vous ne verrez ni sang, ni explosions, ni bagarres, encore que… Je ne vais pas vous mentir. Si moi j’y suis allée c’est parce que je suis une cavalière, que je suis née quelques mois après la victoire de Jappeloup et Pierre Durand à Séoul. Mais j’y suis également allée pour le casting, que du bon monde encore ! Sans compter un petit clin d’œil aux fans d’Hunger Games avec la présence remarquable de Donald Sutherland ;)

Tous les acteurs sont merveilleux dans ce film. Daniel Auteuil, magistral comme toujours ! Marina Hands merveilleuse dans le rôle de Nadia, et on comprend à quel point, sans elle, Pierre Durand ne serait sans doute pas devenu Champion Olympique. Et que dire de Lou de Laâge ? Une jeune fille qui ne connaissait rien du monde du cheval avant ce film. Elle campe à merveille la jeune groom qui n’a pas la langue dans sa poche et finira par dire ses quatre vérités à Pierre Durand. (Moment assez jouissif pour moi dans ce film je dois bien l’admettre). Quant à Tchéky Karyo, il est merveilleusement exécrable dans le rôle de Marcel Rozier. Sans oublier Guillaume Canet tout simplement formidable en Pierre Durand.

Mais Jappeloup est avant tout l’histoire d’un homme à la recherche de sa place dans le monde, à la recherche de son rêve. L’histoire d’une famille aussi avec ces non-dits, ces rancœurs. Et c’est l’histoire entre un homme qui apprend à devenir un bon cavalier, un bon mari, un bon fils grâce à un cheval qui est prêt à lui donner ce qu’il veut pour peu que son cavalier lui donne l’attention qu’il mérite. On peut tous se reconnaître dans cette histoire, on a tous, un jour, cherché notre voie, ce qui nous rendait heureux. Et c’est ce que ce film raconte.

Mon autre gros coup de cœur va à la réalisation en elle-même, les prises de vues sont tout bonnement superbes. Tout en gros plan, tantôt sur le cavalier, tantôt sur le cheval, et grâce à cela on ne voit pas le temps passer car on rentre réellement dans le film. Les cavaliers referont les gestes de Pierre Durand, auront le sentiment d’être sur Jappeloup, de sauter les obstacles eux aussi. Les non-initiés, retiendront surtout leur souffle à chaque obstacle, attendant avec angoisse de voir si la barre va tenir ou tomber, si le cheval va s’arrêter ou sauter.

En définitive ce film s’adresse à tout le monde, que vous soyez cavaliers, que vous en connaissiez dans votre entourage, ou que vous soyez totalement novice en la matière. Chaque personne s’attachera à telle ou telle partie de la vie de Pierre Durand.

Et puis, peut-être cela fera-t-il naître des vocations ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 927 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Romain Da Costa Jappeloup