Avis sur

Jarhead, la fin de l'innocence par Ze_dud

Avatar Ze_dud
Critique publiée par le

Voici un des rares films sur la première guerre du Golf de 1991 ; plus exactement, le film permet de retracer l'itinéraire du marine (prononcez : "meuurine") Swofford (prononcez : Swofford), de son intégration dans le prestigieux U.S.M.C. (United States Marine Corp) jusqu'à son retour d'Irak ; ça impressionne dit comme ça, mais le héros va vite découvrir, et nous par la même occasion, une guerre qui est très loin de tout ce que l'iconographie militaire inculque a ces ouailles. Pas de bataille héroïque, pas d'acte de bravoure ou de dépassement de soi dans une fraternité virile. En fait ce qui attend les soldats dans ce désert c'est l'ennui, l'oisiveté et la frustration que la promiscuité et l'isolement ne font que rendre encore plus insupportable ; et pour seul réconfort la veuve poignet, pendant que la guerre se gagne au dessus d'eux à coup de missile guidé au laser. Le réalisateur réussi le tour de force de faire un film sur l'ennui qui est tout sauf ennuyeux et le secret c'est un rythme soutenu ponctué par les différentes inventions des marines ("meuurinessse") pour s'occuper dans leur bac à sable géant et une bande son très réussie qui soutient en permanence l'action. Pourtant bien que le film dénonce avec force l'absurdité de cette guerre et n'est nullement naïf sur ses véritables motivations, la dernière partie du film à provoqué chez moi un certain malaise, le propos est ambigu, un certain coté malsain de la réaction des hommes et le coté revanchard sur la guerre du Vietnam. Peut-être ai-je pris trop au premier degré le propos du film, en tout cas cela m'a empêché de l'apprécier totalement sur le fond, par contre sur la forme, c'est un film réussi, à voir pour se faire sa propre opinion.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1499 fois
5 apprécient

Autres actions de Ze_dud Jarhead, la fin de l'innocence