Ctrl C. Ctrl V.

Avis sur Jason Bourne

Avatar Jean-François Sturm
Critique publiée par le

Retour de Jason Bourne pour un cinquième opus. Paul Greengrass est rappelé, ainsi que Matt Damon qui avaient abandonnées la franchise dans le numéro précédent.
Quelles ont été les motivations de Grenngrass pour rempiler ainsi ? C'est un grand mystère. Car ce cinquième épisode est un copier-coller du n°3, qui lui-même était déjà un copier-coller du n°2. Quant au numéro 4 réalisé par Tony Gilroy, on en fait totalement abstraction. Les ficelles sont toujours les mêmes, une nouvelle opération secrète, des courses poursuites et Jason à la recherche de son passé. Voilà la trame est faite, on peut tourner.
La nouvelle opération secrète cette fois nommé "Iron hand", est dite encore plus terrifiante dans le film. Il faudra vous contenter de cette explication. Le spectateur étant surement trop stupide pour comprendre la différence avec les anciennes opérations secrètes.
Le cyber-pipeau est poussé à son ridicule avec des hackers qui ont des interfaces de designers avec de jolies graphiques, mais qui font toujours bip bip comme il y a 30 ans. Une agence qui peut avoir accès à toute votre domotique dans le monde entier en quelques secondes, qui fait face à des hackers qui ne savent pas débrancher leur prise internet ou couper leur wifi pour ne pas se faire repérer...
Les poursuites contenteront les amateurs du genre. De plus en plus nombreuses au dépend d'un scénario de plus en plus absent. Il faut bien combler le vide. On terminera bien sure avec un bonne grosse course poursuite en voiture à travers une ville, dans un montage de plus en plus long et de plus en plus bordélique sous prétexte de rendre le montage nerveux. On est bien loin du montage nerveux et propre de "French connection".
Quant au passé de Jason Bourne, qui s'intéresse ici à son père. Je pense que sa résolution tien en une page du scénario et peut-être 3 minutes dans le film.
Ah si. On apprend quelque chose. Jason fait de la boxe clandestine. Pourquoi ?.... Aucune idée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 384 fois
2 apprécient

Autres actions de Jean-François Sturm Jason Bourne