Rencontre hautement improbable.

Avis sur Je crois que j'aime ma femme

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Imaginez ; Louis C.K. et Chris Rock qui remakent un film de Eric Rohmer. Vous pensez ça fou ? Oui, ce film est la version américaine de L'amour l'après-midi ! Mais d'une certaine façon, Chris Rock a été très fidèle à l'histoire, qui suit exactement le même cheminement, mais c'est là qu'on voit ceux qui ont du talent et ceux qui n'en ont pas.

Pour faire vite, disons que la version Chris Rock (qui joue aussi le rôle principal) est plus vulgaire, un peu plus crue mais sans aller jusqu'à la nudité totale. Pas de Zouzou toute nue, mais Kerry Washington à la place qui, dans un des derniers plans du film, apparait .... en sous-vêtements, dans une scène pompée sur Le lauréat !
En traversant un océan, le film a gagné considérablement en pudibonderie, en grossièreté, mais pas dans la beauté des corps ; quelle hypocrisie, tout de même.
Pour le meilleur ami du héros, on a cette fois droit à Steve Buscemi, qui apporte quant à lui la part de burlesque du film, jusqu'à la scène déjà culte du Viagra où, pensant profiter de sa nuit avec son épouse, qui s'est endormie, Chris Rock se trouve avec une érection énorme pendant 4 heures qui le mènera à l’hôpital.

Je connais assez peu Louis C.K. (qui ne joue pas dans le film) pour juger son degré de participation, mais Chris Rock a quand même voulu rester le plus fidèle possible, la scène où il s'imagine célibataire et demander à des femmes dans la rue de coucher avec lui y figure aussi. D'ailleurs, le film se finit sur le mot "fin".
Le film étant un tout petit budget, je ne doute pas de la sincérité de son réalisateur, et si je n'avais pas vu le film de Rohmer, j'aurais sans doute plus apprécié. Mais là, il faut dire que c'est une version revue et corrigée pour le public américain et que donc pour nous français, il vaut tout au plus l’œil de la curiosité et du jeu des comparaisons.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 470 fois
1 apprécie

Autres actions de Boubakar Je crois que j'aime ma femme