Du beau Depardieu

Avis sur Je n'ai rien oublié

Avatar Spip
Critique publiée par le

On a connu Gerard Depardieu chez Pialat, chez Truffaut, chez Blier, et cela restait pour tout un chacun une très forte émotion. Le Gérard Depardieu d'alors était bien éloigné de l'objet commercial qu'il est devenu aujourd'hui. Et puis il y eut Xavier Giannoli! Avec "Quand j'étais chanteur", l'ancien assistant réalisateur de Pialat a montré que ce Depardieu existait encore.
Ce film de Bruno Chiche ne nous donne pas à voir le Depardieu de la grande époque, mais il semble s'être appuyé sur cela pour pousser Depardieu à faire l'acteur pour son film, et simplement l'acteur. Sobre, émouvant, il porte grandement le film, épaulé dans cette tache par la jeune Alexandra Maria Lara, ainsi que les brèves apparitions de Nathalie Baye, et surtout la présence incroyable de Niels Arestrup, qui montre film après film que le cinéma regrettera longtemps de ne pas lui confier plus de rôles majeurs au cinéma.
Alors après, le film en lui-même, c'est beau, parfois drôle, souvent touchant, même si l'on ressort du film avec le sentiment qu'il y aurait eu de plus belles choses à raconter autour de ce sujet qu'une simple histoire de secret de famille. Peut-être simplement donner plus de temps à la confrontation entre les deux ogres du cinéma français.
Cela reste néanmoins un beau film à voir, ne serait que pour se rappeler de ce que fut Notre Grand Gérard. "Plus le temps passe, et plus le passé se rapproche". Tiré du film, cette phrase nous laisse espérer alors à de futurs grands rôle pour cet acteur qui marqua à jamais le cinéma français et international.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 955 fois
7 apprécient

Autres actions de Spip Je n'ai rien oublié