Made in America

Avis sur Je ne suis pas votre nègre

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

Made in America
1957: James Baldwin, écrivain noir Américain, revient de France et espère trouver une certaine quiétude. Il va découvrir qu'être noir s'apparentait à une opération de survie.
Inédit chez nous, ce documentaire fit beaucoup parler de lui: allait-on y voir un message haineux tel les Black Panthers, un message d'anti-violence tel que le prônait Luther King ou un message politique tel Malcolm X?
Ces trois points, ils sortent tous d'un écrivain criant sa colère de cet amour patriotique bafoué. Et le témoignage servi par Raoul Peck interpelle au plus haut point: par de nombreux extraits cinématographiques où la place d'amusement suscitée par les apparitions d'acteurs noirs ridiculisés dans le Hollywood des années 1940-1960 (jusqu'à l'événement Poitier et sa chaleur nocturne) s'avérait une humiliation bien pire que les coups reçus lors de rixes.
La où le documentaire passionne, est que bon nombre de ses exemples lointains sont en réalité encore présents de nos jours et le parallèle frappant de cette non-évolution des mœurs bouleverse.
Une seule envie à l'issue de ce film: approfondir la connaissance de James Baldwin, un modèle de message anti-raciste pacifiste se servant des mots comme arme provoquant des maux indélébiles aux sympathisants du KKK (incroyable séquence d'un débat face à un blanc pensant que les noirs ressentaient la même souffrance que les Irlandais, juifs et autres polonais).
Une perle a recommander vivement notamment cette semaine sur Arte...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 735 fois
8 apprécient

Autres actions de vincenzobino Je ne suis pas votre nègre