Face sombre des Etats-Unis

Avis sur Je ne suis pas votre nègre

Avatar Pauline_Vallée1
Critique publiée par le

A partir d’un texte original de James Baldwin, Raoul Peck (ni plus ni moins que l’actuel président de la Femis) a décidé de réaliser I Am Not Your Negro, film-documentaire très étoffé sur la condition des Noirs Afro-Américains et la lutte pour les droits civiques dans les années 1960. Le film se concentre en particulier sur la période qui a vu monter puis mourir trois grandes figures de la lutte pour l’égalité des droits entre Blancs et Noirs : Medgar Evers, Malcom X et Martin Luther King. La période est alors encore hésitante, des progrès sont accomplis, mais ils ne font que rendre plus criant, plus insupportable, le fossé entre les deux conditions raciales. Comme un étrange écho à notre monde contemporain, où un président noir a été élu et pourtant inégalités de traitement demeurent.

I Am Not Your Negro est donc un documentaire très intéressant, mené avec rythme, qui profite de passionnantes images d’archive sur les interventions de James Baldwin en conférence ou à la télévision américaine. Cet aspect patchwork rend cependant le propos parfois un peu difficile à suivre, d’autant qu’il oblige au survol alors que certains points auraient mérité d’être approfondis.

Raoul Peck a pris le parti d’utiliser comme fil rouge la lettre de James Baldwin. La part de subjectivité de la lettre, et la nécessaire mise en scène qui en découle, donne l’âme nécessaire au documentaire pour qu’il ne verse pas dans l’exposé brut. La voix de Samuel L. Jackson (Joey Starr en VF) porte les mots de Baldwin avec la gravité nécessaire. Il faut être grave car le combat est loin d’être gagné. I Am Not Your Negro reste définitivement le film à aller pour mesurer le chemin qu’il reste encore à parcourir.

Pour plus de critiques films/séries : http://www.postplay.fr/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 654 fois
4 apprécient

Autres actions de Pauline_Vallée1 Je ne suis pas votre nègre