Affiche Je suis le seigneur du château

Critiques de Je suis le seigneur du château

Film de (1989)

Le monde non-merveilleux des enfants

Pourquoi 10 ? parce que c'est probablement le seul film qui ait osé montré l'enfance dans ce qui la caractérise le plus : l'égocentrisme et la cruauté. Ce film adapté d'un livre anglais, a tiré un scénario très simple : un riche châtelain, récemment veuf fait venir une gouvernante et son fils pour tenir compagnie à son propre garçon pendant les vacances d'été. Les parents vont tomber amoureux,... Lire l'avis à propos de Je suis le seigneur du château

3
Avatar Ivar
10
Ivar ·

La guerre des boutons, c'est pour les fiotes.

A vous qui pensiez que le monde des enfants n'est fait que de petites chamailleries amicales, « Je suis le seigneur du château » va enterrer vos convictions à grands coups de pelle. C'est une histoire de haine féroce entre deux enfants. Régis Wargniez est le seul à avoir su capter l'ambiance du monde des enfants : on égorge des corbeaux dans le lit de l'autre (jolie référence au Khartoum du... Lire la critique de Je suis le seigneur du château

2
Avatar Wakapou
9
Wakapou ·

Critique de Je suis le seigneur du château par Roland Comte

L'histoire se déroule dans les années 50 dans un château breton situé au bord de la mer. Tout commence avec la mort de Mme Bréaud, l'épouse du châtelain. Celui-ci, complètement désemparé, doit faire face à cette perte tout en soutenant son jeune fils âgé d'une dizaine d'années, Thomas. Après le décès de son épouse, Jean Bréaud (Jean Rochefort) décide d'engager une gouvernante pour s'occuper... Lire l'avis à propos de Je suis le seigneur du château

Avatar Roland Comte
7
Roland Comte ·

Drame bourgeois et académique

Vingt-cinq ans après sa sortie, le film a un peu vieilli. D'une facture extrêmement classique, il peine à envoûter malgré une très belle image. On ne s'identifie pas au milieu de ce décor très bourgeois et un peu compassé. La cruauté de Thomas agace plus qu'elle ne fascine, quant à l'autre enfant, on se demande pourquoi il se laisse faire, alors qu'il est évident qu'il est plus fort et plus... Lire l'avis à propos de Je suis le seigneur du château

Avatar Shimura
5
Shimura ·

Lord of the flies in a castle

Deuxième film de Régis Wargnier (après La femme de ma vie), adapté d’un roman de Susan Hill (I’m the king of the castle), le film frappe par ses partis-pris. Visant un certain lyrisme, la mise en scène de Wargnier ne se refuse rien. Grands mouvements de caméra, décors et ambiance oscillant entre sinistre et fantastique, scène de nature quasi-onirique, et enfin et surtout, un choix musical des... Lire la critique de Je suis le seigneur du château

1
Avatar harry_powell
8
harry_powell ·

Enfants-chiens

Des enfants-chiens qui se haïssent au premier regard sur fond de lutte des classes : on sait depuis "Sa Majesté des mouches" que les enfants ne sont pas des saints, on sait que" La Vie est un long fleuve tranquille" est une fiction. Tout cela est remis en mémoire par Régis Wargnier et un bon quatuor d'acteurs. Prokofiev est aussi un bon compositeur, mais on le savait déjà. Le hic, en dehors du... Lire la critique de Je suis le seigneur du château

Avatar Alcofribas
5
Alcofribas ·