Prison Break

Avis sur Je suis un évadé

Avatar Melly
Critique publiée par le

James Allen est de retour de la grande guerre, et c’est un homme changé qui revient chez lui. Il ne veut plus travailler dans sa petite usine, mais construire des ponts et des routes, faire quelque chose de ses mains, être libéré de la routine. Seulement il peine à trouver un travail et dans sa misère, se fait piéger par un malfrat de bas-étage, le conduisant ainsi à la case pénitencier pour 10 ans…

Ca fait mal au cœur de le dire mais ce film toucherait encore des cordes sensibles aujourd’hui tant le sujet qu’il traite et les déviances qu’il dénonce sont encore d’actualité. Ainsi il remet en cause intelligemment la raison d’être des prisons. Bien sûr, il ne nie pas la nécessité de leur existence, mais il questionne la capacité du système carcéral à faire ce qu’il est censé faire : ramener les détenus dans le droit chemin et favoriser leur réinsertion dans la société. A en croire les taux de récidives, il est clair qu’on fait toujours plus ou moins les autruches devant ce problème…

Film édifiant donc, sur la prison, la dureté des bagnes de l’époque, la justice, et aussi sur l’Etat. L’Etat qui promet mais qui ne respecte pas sa parole et qui devient alors plus cruel que l’individu qu’il condamne. Comment une administration peut-elle espérer qu’on la respecte si elle ne respecte pas ceux qui l’ont placée là? La société n’est-elle pas censée être meilleure que l’individu?

Le film m’a remplie d’un sentiment d’injustice comme j’en ai rarement ressenti après un film, à tel point que ça m’a donné envie d’aller crier mon indignation à la première personne que je croiserais chez moi. Mais bon, on n’est pas dans un mauvais téléfilm de M6 alors je n’en ai rien fait.

Je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce petit film injustement méconnu, qui a tout des grands.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 738 fois
35 apprécient

Melly a ajouté ce film à 5 listes Je suis un évadé

Autres actions de Melly Je suis un évadé