👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Plaisir non coupable !
Pour ma centième critique, j'ai décidé de m'attaquer à un film qui occupe toujours une place toute particulière dans mon cœur. Je ne vais pas trop m'attarder sur les aspects formels de ce film, je vais plutôt vous raconter ma vie, alors si ça vous intéresse pas, ce que je conçois parfaitement, voici votre chance de passer votre chemin.
Voilà.

Pour les deux du premier rang qui sont restés, sachez que du haut de mes 13 ans, ce long-métrage a été un des premiers films que j'ai revu un nombre massif de fois dans des situations variées, en dehors de ceux devant lesquels mes parents me plantaient quand j'étais un petit con insupportable.
Ce n'est pas un grand film, non, mais c'est un de ceux qui m'ont appris à aimer le cinéma, qui m'ont appris à regarder d'autres films du même genre lorsque j'en appréciais un. J'ai notamment pu voir 28 jours plus tard plus tard (Jeu de mots) et l'armée des morts après coup, ainsi que, quelque temps après le Retour des Morts vivants.
C'est un film qui pour moi a tenu les promesses qu'ils faisait, et qui m'a fait, et me fait encore, passer de très bons moments lorsque je le regarde. Pas d'histoire d'amour nulle à la guimauve. Un personnage solitaire en situation de pure survie, une situation que j'apprécie encore tout particulièrement au cinéma.
C'est aussi une question de génération je pense. Pour les personnes nées dans les années 80 ce sont des films comme Jurassik Park ou Retour vers le Futur qui jouent ce rôle (Oui je généralise. Bref vous m'avez compris). Et bien pour moi c'est celui ci. Entre autres.

Du coup, film, je t'aime, et je te regarderai encore à moult reprises.
Et il faudrait peut être que je lise le bouquin un jour.

il y a 8 ans

8 j'aime

5 commentaires

Je suis une légende
Troll
3

Je suis un fumiste

Médaille d'or de la trahison du matériau d'origine, ou comment transformer une oeuvre subtile s'interrogeant sur la nature de la civilisation en ode pompier à la gloire de l'oncle de Sam. J'attends...

Lire la critique

il y a 12 ans

63 j'aime

2

Je suis une légende
Hypérion
4

Le scénariste était un stagiaire en photocopies

J'ai eu l'impression de regarder un passage de Fallout avec plein de goules enragées. Mais ça avait la saveur d'un Fallout 3... Passsons outre une plaisanterie qui ne fait rire que moi. Pourquoi 4 ...

Lire la critique

il y a 11 ans

52 j'aime

10

Je suis une légende
SnakePlissken
4

Critique de Je suis une légende par SnakePlissken

Pour ceux qui ont lu le roman éponyme de Richard Matheson, qui est censé avoir inspiré le film, ce dernier est une hérésie. La fin du film est un contre-sens majeur dans l'explication du titre de...

Lire la critique

il y a 11 ans

48 j'aime

11

Animal Crossing: New Leaf
VernonRoche
7

Journal d'un dictateur repenti.

Ce jeu est dangereux. Il peut vous rendre plus humain. Le témoignage ci dessous est un exemple édifiant du terrible pouvoir d'Animal Crossing. - Jour 1 - C'est là que tout s'est joué. C'est en ce...

Lire la critique

il y a 9 ans

83 j'aime

9

Titanic
VernonRoche
4
Titanic

Un long fleuve tranquille

Je ne sais pas si c'est dû au fait que tout le monde en parle, mais lorsque j'ai vu Titanic pour la première fois, j'en attendais peut être un peu trop, et du coup, l'inévitable se produisit : ce fût...

Lire la critique

il y a 9 ans

30 j'aime

1

Histoire mondiale de la France
VernonRoche
9

Je mets 9 par idéologie

Je me demande combien de gens qui ont mis 1/10 à ce livre l'ont vraiment lu. Ce qui est amusant de la part de ceux qui descendent ce livre pour sa prétendue "idéologie", c'est qu'ils n'ont...

Lire la critique

il y a 5 ans

26 j'aime

19