👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

J'ai encore du mal à croire à ce que je viens de voir, persuadé que le film ne pouvait pas être aussi mauvais qu'on me l'avait dit, eh bien non c'est encore pire...

Alors que Matheson nous faisait vivre tout du long de l'histoire de Neville cette progression dans la nuit dont le final donnait tout son sens au titre du livre, le film s'enlise dans une histoire à la con de vampires mutants hyper agressifs à cause d'un vaccin qui aurait mal fonctionné, et donc ce bon chercheur (oui c'est un chercheur, du bol quand même que le seul mec immunisé soit un chercheur hein?) cherche un remède pour cette affreuse pandémie. (Je passe sur la phrase finale "je suis une légende" sortie par la gourdasse survivante qui n'a visiblement pas lu le livre non plus et pas compris le vrai sens de cette tirade, s'étant probablement dit qu'il fallait bien le sortir à un moment...)

D'ailleurs on pourrait même se risquer a une interprétation de l'interprétation de l’œuvre: alors que les vampires dans le livre sont simplement (au final) représentés comme différents des humains, dans le films ils sont dépeints comme des monstres sanguinaires, une monstration incontrôlable et plus proche de la bête que de l'homme, dans le livre la tendance s'inverse dans le final, dans le film non, signant peut être là la limite de l'inconcevable de la forme que peut prendre l'Autre dans la tête du scénariste.

Après, le film a quelques qualités, notamment visuellement, avec un NY junglesque assez joli où la nature a reprit ses droits, mais l'esthétique léchée, bien qu'aguicheuse, reste impersonnelle. Mais bon, demande-t-on aux éléphants à marcher à pas de souris? La prestation de Will Smith quant à elle reste convaincante, mais en même temps avec un scénario aussi vide, pas difficile de ressentir de la solitude...

Donc pour dire au final, lisez plutôt le livre qui n'a rien à voir, et qui est bien meilleur
Tellios
3
Écrit par

il y a 7 ans

4 j'aime

3 commentaires

Je suis une légende
Troll
3

Je suis un fumiste

Médaille d'or de la trahison du matériau d'origine, ou comment transformer une oeuvre subtile s'interrogeant sur la nature de la civilisation en ode pompier à la gloire de l'oncle de Sam. J'attends...

Lire la critique

il y a 12 ans

63 j'aime

2

Je suis une légende
Hypérion
4

Le scénariste était un stagiaire en photocopies

J'ai eu l'impression de regarder un passage de Fallout avec plein de goules enragées. Mais ça avait la saveur d'un Fallout 3... Passsons outre une plaisanterie qui ne fait rire que moi. Pourquoi 4 ...

Lire la critique

il y a 11 ans

52 j'aime

10

Je suis une légende
SnakePlissken
4

Critique de Je suis une légende par SnakePlissken

Pour ceux qui ont lu le roman éponyme de Richard Matheson, qui est censé avoir inspiré le film, ce dernier est une hérésie. La fin du film est un contre-sens majeur dans l'explication du titre de...

Lire la critique

il y a 11 ans

48 j'aime

11

From the New World
Tellios
7

Quand le Nouveau monde résonne avec l'ancien

J'avais beaucoup d'attentes concernant cette série au vu des critiques élogieuses qu'elle avait reçue, et je dois dire que le résultat est en demi-teinte. Certes l'histoire est sympathique, et le...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

3

Docteur Folamour
Tellios
10

Brillant!

Probablement mon Kubrick préféré Il convient de replacer le film dans son temps, 1964, pleine guerre froide, l'Est et l'Ouest se livrent a un duel silencieux, un duel de la tension, dont l'enjeu...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Neo Yokio
Tellios
1
Neo Yokio

WTF did I just watch

J'en ai vu des trucs mauvais dans ma vie, mais là ça dépasse de très loin tout ce que les mots peuvent décrire en terme de nullité. Comment dire, Neo Yokio c'est un peu comme regarder un train...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

3