Piano possessif

Avis sur Je te mangerais

Avatar Molloch
Critique publiée par le

Un jeu de séduction, de manipulation, une relation aux désirs contraires, charnelle, possessive, malsaine avec en toile de fond les musiques de Chopin, Ravel ou Schumann. Cette histoire attendue, vue et revue est portée par un duo d'actrices habitat leur rôle. Malgré certains dialogues trop simples et certaines scènes peu convaincantes et sa fin téléphonée ce film tends à être intriguant et touchant.

Un film Français qui ne brille pas par ses dialogues et son scénario mais plutôt par la présence de deux Femmes de Cinéma, Isild Le besco et Judith Davis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 563 fois
1 apprécie

Molloch a ajouté ce film à 2 listes Je te mangerais

Autres actions de Molloch Je te mangerais