Bande-annonce
Affiche Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

(1975)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 14
  2. 21
  3. 19
  4. 25
  5. 37
  6. 74
  7. 170
  8. 224
  9. 162
  10. 142
  • 888
  • 135
  • 1.9K

Jeanne a quarante-cinq ans. Elle a perdu son mari voici dix ans, et vit avec son fils, Sylvain, âgé de seize ans. Elle reçoit des "clients" en l'absence de son fils. Tous les jours, ses gestes s'enchaînent, mécaniquement, précisément : elle range les chambres, prend un bain, nettoie la baignoire,...

Casting : acteurs principauxJeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

Casting complet du film Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080...
Match des critiques
les meilleurs avis
Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles
VS
La logique du grain de sable

Sommet du cinéma conceptuel, chantre de la modernité cinématographique, Jeanne Dielman innerve encore aujourd’hui tout un pan du cinéma par ses parti-pris esthétiques révolutionnaires (Gus Van Sant se revendique de son héritage). En contant le parcours sur trois jours d’une veuve prisonnière d’un mode de vie aliénant qui va se retrouver complètement remis en cause, qui aurait cru que Chantal Akerman allait ouvrir le cinéma institutionnel a d’aussi radicales perspectives ? C’est pourtant bien...

34 10
La vie vide, le moi nul, un film remarquable et une séance aberrante

Le parti-pris fondant Jeanne Dielman est, ou était, audacieux et pertinent pour impliquer le spectateur. Le film ne tient pas tant sur un discours (encore moins sur un scénario), il suit une démarche, cohérente et efficace, à défaut d'être efficiente. L'objet n'est sûrement pas médiocre, absolument pas raté, mais la séance reste aberrante. Face à une telle œuvre, indépendamment de son passif, de ses intentions ou de ses apports directs ou théoriques, il faut bien finir par régler quelques... Lire la critique de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

6 11
Critiques : avis d'internautes (30)
Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Du quotidien d'une femme trop seule

Une femme veuve, presque seule, dans un appartement rue du Commerce à Bruxelles. Son quotidien. Son aventure de chaque jour. Faire le café. Réveiller son fils. Le préparer pour l'école. Faire cuire les patates. Ranger. Déranger. Surveiller la cuisson. Passer un coup sur la table. Faire la poussière. Faire la vaisselle. Aller faire les courses. Manger. S'endormir. Se réveiller. Faire le café...... Lire l'avis à propos de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

28 6
Avatar B-Lyndon
10
B-Lyndon ·
Le constat ordinaire

Parmi les films-épreuve soumis au cinéphile, Jeanne Dielman occupe une place de choix. Ce premier film de la belge Chantal Ackerman, alors à peine âgée de 25 ans en 1976, prend en effet le parti de suivre la vie quotidienne, sur trois journées, d’une femme d’intérieur, jeune veuve dévouée à son fils et aux tâches ménagères d’un appartement qu’on connaîtra... Lire la critique de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

18 2
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
La caméra, rien d'autre que la vie

Toujours aux prises directes avec le réel, la caméra est activée comme un prolongement de la vie. Elle est placée en seul témoin de l’action et donne accès à des vérités sur le quotidien banal de Jeanne que seul l’apparent manque de mise en scène peut transposer avec cette poésie déroutante. Car si le plus grand génie est aussi celui que l’on ne voit pas alors Akerman, par ses plans-séquences... Lire la critique de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

3
Avatar Nooodles
10
Nooodles ·
Découverte
Belgian Psycho

Vous savez quoi ? Moi, je m’identifie grave à Jeanne Dielman. Une femme seule, cloisonnée dans un intérieur étouffant, répétant encore et encore les mêmes gestes-faire les courses, le café, la vaisselle, préparer à manger, passer le balai, ne sortir que pour les commissions ou à la rigueur prendre un café dans un endroit désert-se tenant toujours à une distance respectueuse des (rares)... Lire l'avis à propos de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

11 9
Avatar Dany  Selwyn
8
Dany Selwyn ·
C'est le jour 1

J'aime beaucoup le cinéma de Chantal Akerman et ce film ne déroge pas à la règle. Il est la preuve que l'on peut faire du cinéma « militant » (ici féministe) sans tomber dans le pathos, le tire-larme avec toute l'absence de subtilité et le manichéisme qui vont avec. Akerman livre ici un film radical, déjà par sa durée, près de 3h20, mais surtout par son sujet, le quotidien d'une femme au... Lire la critique de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

8
Avatar Moizi
8
Moizi ·
Toutes les critiques du film Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080... (30)
Bande-annonce
Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles