Jem et les youtubeurs

Avis sur Jem et les Hologrammes

Avatar Mickael-J
Critique publiée par le

Jem et les Hologrammes n'est pas officiellement "le pire film de l'année 2015", mais certainement le plus gros plantage de l'année 2015. Il a à peine rapporter la moitié de son budget, c'est la plus mauvaise performance de l'histoire pour un film de gros studio, le réalisateur a reçus des menaces de mort et est attristé par l'échec du film (comme quoi, même le réal de GI Joe 2 peut avoir une envie sincère de faire un bon film) le film n'est même pas rester plus de 2 semaines en salles tant les distributeurs étaient désespéré du désastre, et les critiques sont même pie que ça.

Est ce que c'est mériter ?... Bof... Sans être un bon film, il y a eu mille fois pire cette année, et le film est surtout bourrer de bonnes intentions même si on peut y voir les traces d'un sacré bordel. Les critiques se sont bien-sur plaint du fait que le film ne respecte pas trop la série d'origine... Ho... quel dommage, parce que c'est vrais que la série était parfaite n'est ce pas ? -.-

La série était débile, réveillez vous ou allez voir le joueur du grenier dessus, donc on peut comprendre que les mecs ont voulut prendre des liberté avec une tel base. On aurait pu faire un bon film en respectant le style de la série d'origine, certes... Mais ce serais hélas suicidaire dans un monde ou les gens sont persuader que Speed Racer et la trilogie Spider-man de Sam Raimi sont des bouses et où Scott Pilgrim s'est planter, donc, non.

Le film était partit pour être un film d'adolescente sur un groupe de Rock qui passe de youtube a la scène, et au début, c'était plutôt bien amener... Bon, devenir viral avec une seule chanson EN UNE SOIRÉE !!! C'était sacrément irréaliste, mais si le film ce contente de ça, ça aurait pu être un film d'adolescente sympa... Mais non seulement on a toute une galerie de personnages stéréotyper qui débarque, a savoir la méchante sorcière patronne d'un label, le garde du corps bourrin, le chanteur amateur débile qui veut être embaucher, le beau gosse love intrest sans personnalité et le robot rigolo... Attend... UN ROBOT RIGOLO !!! Yep, alors que le film était partit pour être un simple et sympathique film sur un petit groupe de musique, le film devient schizophrénie et décide de raconter en parallèle du reste et nous balance une chasse au trésors pour qu'un petit robot rigolo, construit par le père décédé de notre héroine, puisse délivrer un message... Père qui apparemment, a trouver plus intéressant d'élaborer une chasse au trésors, que l’héroïne n'accomplit que par hasard la plupart du temps, pour enseigner a cette dernière une philosophie sur la vie ultra cliché et nian-niante (crois en ton destin et affronte tes rêves... Non attends...) au lieu de déposer un brevet sur la découverte scientifique incroyable qu'est ce petit robot communiquant par la musique, dotée d'une intelligence artificiel et capable de générer des hologrammes totalement en 3D, différents angles et tout, pour que sa famille soit a l'abris du besoin pour que sa fille n'ai pas a faire des choix douloureux pour sauver sa maison.

Le film essaye aussi de s'imprégner d'une identité très internet (utilisation de google map pour la mise en place d'un lieu, youtube, etc...) ce qui est pas mauvais et aurait apporter une chouette modernisation du concept, mais au final ça se contente de nous refaire l'histoire de Wayne's world, et ils tentent des trucs totalement raté avec des montages parallèle entre une scènes... Et une vidéo youtube... ce qui devient totalement inutile a certains moments.

Et la progression des personnages est délirante. Donc notre héroine n'aime pas exposer son talent, encore moins devant une caméra, elle tente quand même un truc, mais sans son autorisation, sa sœur met ça sur le net, vidéo qui devient viral et attire la sorcière de la maison de disques qui le lendemain lui propose un contrat pour elle et sa bande, sortant une campagne promotionnelle et leur offrant une maison EN MOINS DE 2 JOURS ALORS QU'ELLES N'ONT ENCORE RIEN FAIT A PART UNE CHANSON EN SOLO !!! C'est comme ça que ça marche -.-, et le lendemain, concert devant des dizaine de milliers de personnes qui les acclames alors qu'ils les connaissent pas... Ho et au fait, maintenant Jem est totalement a l'aise pour chanter devant un publique... et je ne parle pas de la séquence ou sa part film de cambriolage avec les pires gardes du monde (hé, les vidéos de surveillances ont changer en une vidéo youtube sur un écureuil, venez voir c'est trop drôle) ou de la scène ou Jem abandonne son groupe pour passer Solo pour sauver sa mère de l’hypothèque, qui les font se disputer... Pour une scène plus tard les réconcilier... Limite si ils se sont forcer a faire ce cliché.

Bref, c'est pas le pire film de l'année, mais il souffre d'un ton schizophrénie a la Amazing Spiderman et d'un bâclage dans l'écriture du scénario, mais les acteurs sont bons, les chansons sont du Katty Perry/Avril Lavigne Alike pas désagréable et la mise en scène aurait passer si ils avaient garder que l’aspect film sur un groupe de rock. Mais bon, vaut mieux que les adolescentes regarde ce genre de trucs que Twilight ou 50 nuances de Grey.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2200 fois
10 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Mickael-J Jem et les Hologrammes