Jem mal à ma Jem.

Avis sur Jem et les Hologrammes

Avatar Loys G. Bakemono
Critique publiée par le

Jem, Jem c'est le rêve (l'enfer ici) wouhouhou...
Le thème d'un dessin animé des années 80, ciblant les petites filles de l'époque.
Un compromis entre les magical girls japonaises (avec la transformation), le super héros américain (l'identité secrète), le tout rythmé au pop rock avec des clips façons MTV de l'époque.
Ouais c'était ça Jem. Cet assemblage faisant son originalité.

Alors oui, en tant que mec, hétérosexuel, je n'attendais rien ne pouvant réellement me faire "triper".
Cette première adaptation d'un dessin animé s'adressant à un public majoritairement féminin (dites le si je me trompe) à un problème majeur:
Le nom respect de l'oeuvre originale.
On y retrouve la plupart des éléments, ainsi qu'une adaptation à notre époque (la place des réseaux sociaux, google map pour les déplacements... quelques bonnes idées quoi), mais le côté magical-super-girls à totalement disparu.
Ok, c'était super niais comme dessin animé à la base, mais si tu enlèves les 3,5 éléments faisant le concept (transformations, leurs équivalents "maléfiques": les misfits, des clips vidéo...), il ne faut pas t'attendre à faire quelque chose de correct.
On retrouve donc la recette d'une comédie Dis-niais façon High School musical et compagnie. là où ça devient intéressant, c'est lors de la scène post-générique: l'arrivée des fameuses Misfits !
Hélas, avec le succès de ce film, il ne faut pas s'attendre à une séquelle, donc à voir le concept réellement exploité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 982 fois
4 apprécient

Autres actions de Loys G. Bakemono Jem et les Hologrammes