Ils prièrent et vécurent heureux

Avis sur Jésus, l'enquête

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Pas terrible ce film.

L'intrigue est assez décevante. Au niveau de l'argumentation, c'est d'un niveau assez lamentable à se demander comment l'auteur du bouquin n'a pas pu être converti plus tôt tant le basculement repose sur peu de choses (en tous cas telles que présentées dans ce film puisque je n'ai pas lu le bouquin) ; peut-être à cause de la mort du père ? ce pouvait être un lien intéressant si l'auteur du film avait traité cette adaptation avec un peu plus de recul. Pour en revenir aux arguments c'est de ce niveau-ci : la bible est le bouquin le plus recopiés, donc c'est une preuve que c'est vrai (quoi?) ; un médecin refuse d'admettre un miracle médical quant à la survie du Christ après sa crucifixion mais ne voit aucun problème à croire en une résurrection. Pour le reste, on nous dit qu'il y a des preuves, mais il n'y en a pas vraiment qui sont exposées, juste quelques 'autorités' en la matière qui déclarent que c'est vrai parce que c'est logique, qu'on ne peut pas faire autrement. Quant au héros, c'est le pire athée au monde.

En fait, sa fuite ne pouvait que mener à sa conversion. D'ailleurs il semblerait qu'il n'ait jamais vraiment lu la Bible, étrange pour un enquêteur qui veut prouver que Jésus n'a pas existé... en soi, ç'aurait pu faire l'objet d'un film intéressant, car je n'ai rien contre le fait de montrer un personnage trouver sa foi, bien que je ne sois pas religieux. Mais cet aspect n'est jamais approfondi. Comme rien d'autres dans ce film.

Ainsi, la relation au père est à peine évoquée, il paraît donc difficile de s'émouvoir lorsqu'on découvre que celui-ci était en fait très fier de son fils. La relation à la famille est assez pauvre : les mêmes disputes qui éclatent constamment ; à un moment le couple discute, ça devient intéressant et puis ça tourne au règlement de compte habituel. Non pas parce que les personnages sont écrits comme ça, que du contraire ils sont assez raisonnables de manière générale, mais simplement parce que les auteurs semblent ne pas savoir quoi leur faire dire. La conversion de la femme est assez grotesque aussi, car trop vite expédiée.

On dirait que l'auteur n'a pas compris son histoire. Bon, ce n'est là qu'une surinterprétation de ma part, n'empêche qu'on nous raconte l'histoire d'un homme en quête d'un père et qui en plus commet une grosse erreur professionnelle qui a pour conséquence le passage à tabac d'un innocent. L'auteur n'insiste ni assez sur le père, ni assez sur son article erroné, n'empêche qu'on peut y voir là facilement deux éléments clefs à sa conversion (surtout que le bougre se trompe par rapport à son père, il pensait qu'il ne l'aimait pas qu'il n'en avait rien à faire alors qu'il était très fier- les voix du père son impénétrables)

La mise en scène est un peu pauvre, on se croirait dans un téléfilm. Le réalisateur essaie de nous faire croire le contraire avec un générique dynamique, sauf que ça paraît juste ringard et en plus ce n'est pas super efficace. Heureusement, il parvient à offrir une reconstitution convaincante. Et en plus il a la chance d'avoir une belle brochette d'acteurs au casting.

Bref, c'est pas le navet que je craignais, mais c'est pas terrible quand même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 553 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Fatpooper Jésus, l'enquête