Quelle est la différence entre Paris et une fille vierge ? Paris sera toujours Paris...

Avis sur Jeune & Jolie

Avatar 270345
Critique publiée par le

Ni pute, ni soumise !
Ce film est un petit bijou. Il y manque toutefois cette petite étincelle de génie qui eut pu en faire un grand film, et ne pas échapper, peut-être aux Césars auxquels il postulait...
Il fallait en effet beaucoup de talent pour traiter d'un sujet à priori susceptibles d'être scabreux : la prostitution d'une jeune fille de 17 ans qui est impuissante à découvrir les joies de sa sexualité naissante.
En réalité, Marine Vacth, la superbe actrice ex-mannequin, et maman de nos jours, qui a joué ce rôle avait réellement 22 ans : pas de détournement de mineure donc, mais ce n'est qu'un détail de l'histoire... Elle semble plus vraie que nature.
François Ozon, le réalisateur, ne s'est pas dérobé devant ce travail difficile et si l'anatomie de la jeune fille n'a plus guère de secrets pour nous à la fin du film, les scènes sont traitées sans mauvais goût, et presque avec le romantisme qui émanait des photos de David 'Hamilton. Enfin qui semblait émaner...
C'est un beau film qui n'est pas passé inaperçu du public, (712 000 spectateurs en salles lors de sa sortie) mais qui doit l'essentiel de son succès à Marine Vacth qui joue avec beaucoup de naturel. Bon, c'est sûr, les amateurs de métaphysique vont étaler tout leur savoir sur le sujet de la prostitution enfantine, mais il faut savoir raison garder : ici, c'est un sujet simple traité comme tel : la sortie de l'enfance et la découverte de la sexualité. "En s'entraînant" comme dit Isabelle...
François Ozon n'en a jamais fait un secret : il est homosexuel : peut-être est-ce donc le côté féminin de son "moi intérieur" qui lui a fait imaginer le rôle d'Isabelle avec autant de sensibilité... Et nous proposer une fin pour le moins surprenante, superbement interprétée par Charlotte Rampling.
D'ailleurs Géraldine Pailhas nommée aux "césars" mais non retenue (comme Marine Vacth) est la seule à déparer dans cette superbe distribution que nous ont concoctée les deux directrices de casting avec d'excellents comédiens comme Frédéric Pierrot qu'on ne voit pas assez souvent, Serge Hefez plus vrai que nature, entre autres.
Au final, et si on avait été les parents d'Isabelle, la question aurait pu se poser à nous : pourquoi une fille sans besoins matériels, sans problèmes apparents, en vient-elle à se prostituer ?
Comment lui faire comprendre que le bonheur n'est pas au bout de ce chemin tortueux et plein de risques ?
Marine Vacth a la même silhouette que Françoise Hardy au même âge, avec de beaux et longs cheveux... Il n'est pas étonnant donc que l'excellente bande musicale de ce film recèle de nombreuses chansons d'elle pour illustrer le film : François Ozon a même réalisé un clip pour elle !
A voir sans réserves, et sans fausse pudeur.
21.05.2017- la une (RTBF) le 18.07.2018

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 107 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 270345 Jeune & Jolie