Peut mieux faire

Avis sur Jeune & Jolie

Avatar EIA
Critique publiée par le

Je sens déjà que ma critique va être loin de faire l'unanimité, mais je n'ai pas aimé ce film.

La jeune Marine Vacth est certes très jolie, elle a une ligne d'interprétation qu'elle tient jusqu'au bout, mais qui me déplait.

Je m'explique : comme souvent dans les films français (oui je suis victime de préjugés mais j'ai dernièrement mis un 8 à un film français, et ne suis pas du genre fermée..), l'actrice principale est un objet de fantasmes sans grande intériorité.
Quoi? Mais comment ça? Attends il a fait plein de gros plans sur ses yeux, si c'est pas de l'intériorité ça?
Non, s'en est pas, ou alors je ne l'ai pas vue.
Je ne m'acharne pas sur la jolie Marine parce qu'il me parait évident que son choix d'interprétation est surtout guidé par celui de son metteur en scène et qu'elle ne me parait pas mauvaise actrice.

Ozon veut ici faire le portrait, soit disant sulfureux, d'une gamine de 17 ans , bourgeoise, qui se prostitue pour le plaisir.
Pour le plaisir? Elle ne m'a pas l'air d'en prendre tant que ça.
Pour l'orgueil de voir un homme payer comptant pour elle? Elle ne m'a pas l'air d'y accorder grande importance non plus.
Pour se réapproprier son corps, qu'elle ne verrait que comme un objet de désir pour les hommes? Mouais, cette ligne là aurait du être plus explorée, étant donné que l'une des seules séquences cinématographique est la première fois de la jeune fille , qui se voit de l'extérieur faire l'amour sans rien ressentir.

Le film m'a été vendu comme sulfureux, je ne l'ai même pas trouvé sensuel. Il ne suffit pas de montrer de la chair et de la baise pour que ça soit érotique, il faut une tension, absente ici.
Glauque? Même pas, elle a plutôt l'air de coucher avec des inconnus comme on irait faire du shopping.

Les seules séquences où la tension est présente sont entre le frère et la sœur, et l'ombre de la main du frère sur le corps de sa sœur, sa présence quasi constante, en font pour moi un personnage plus intéressant qu'Isabelle.
Plus intéressante aussi sa mère, Géraldine Pailhas, pour le coup réellement habitée et perturbée par ce qu'a fait sa fille.

Quant à la réalisation, elle reste d'un classique sans surprise, sans recherche sur l'image, ou le son.

Ce n'est pas mon cinéma, pas ma came, pas ce que je recherche dans une salle obscure. Néanmoins je ne descends pas en dessous de 5 parce que ses fautes à mes yeux ne sont pas si graves et que je suis sûre que le film peut plaire.

Pour moi ça reste pas assez.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3428 fois
108 apprécient · 9 n'apprécient pas

EIA a ajouté ce film à 2 listes Jeune & Jolie

Autres actions de EIA Jeune & Jolie