Affiche Jewel Robbery

Critiques de Jewel Robbery

Film de (1932)

Moi aussi, je veux devenir cambrioleur et enlever des bourgeoises en chaleur

Une bonne surprise que ce Jewel Robbery ! J'y suis allé sans vraiment savoir à quoi m'attendre et je me suis retrouvé devant une comédie romantique et policière tout à fait sympathique. A noter que l'enquête n'est en fait qu'accessoire ici, le film se concentrant largement sur la romance - ou plutôt le jeu du chat et de la souris - entre ses deux têtes d'affiche, William Powell et Kay... Lire l'avis à propos de Jewel Robbery

1
Avatar ServalReturns
7
ServalReturns ·

De haut vol

Réalisé en 1931 par William Dieterle, Jewel robbery est une comédie légère et enlevée annonciatrice, dans une certaine mesure, des screwball comedies dont l’industrie hollywoodienne se fera une spécialité. Ce parallèle est cependant réducteur car Dieterle procède ici à un traitement cinématographique singulier d’un vol de bijoux. Lire la Lire l'avis à propos de Jewel Robbery

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Il est beaucoup question de bijoux dans ce film… qui en est un !

Le côté théâtral s'efface rapidement tant la prestation de la très belle Kay Francis nous coupe le souffle. Ce film de 1932 aurait été impossible à tourner deux ans plus tard avec l'instauration du code Hays. Imaginez un peu, une femme vénale ne restant avec son mari qu'en raison des bijoux qui lui offre, mais collectionnant les amants… Et la voilà qu'elle a un coup de foudre pour un... Lire la critique de Jewel Robbery

Avatar estonius
9
estonius ·

Critique de Jewel Robbery par Caine78

S'il souffre un peu de sa dimension théâtrale, William Dieterle parvient à limiter cette impression et à nous offrir une comédie souvent drôle et impertinente, à l'image de dialogues régulièrement osés et piquants, faisant la part belle aux situations aussi réjouissantes qu'inattendues, portés par un scénario agréablement immoral et surtout le délicieux duo William Powell - Kay Francis, que... Lire la critique de Jewel Robbery

Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Critique de Jewel Robbery par Maqroll

Une baronne viennoise assiste malencontreusement à un vol de bijoux… elle va tomber amoureuse du voleur, alors que ni son mari ni son amant n’avaient réussi jusque là à la faire vibrer… Une délicieuse comédie d’avant le code Hays, où les choses de l’amour pouvaient se dire sans tabou. William Powell et Kay Francis forment un couple voleur-femme du monde irrésistible. La mise en scène de... Lire l'avis à propos de Jewel Robbery

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·