Les règles ont changé

Avis sur Jigsaw

Avatar Clément Mazars
Critique publiée par le

De Saw (2004) à Saw 3D (2010), la saga nous proposait un nouveau film tous les ans, et commençait malheureusement à s’essouffler lentement à force de tirer sur la corde. Depuis la mort de John Kramer (Saw III), les films se résumaient uniquement à des scènes de tortures sanglantes, voir même à l’excès (Saw 3D). Il était impossible pour les joueurs de sortir des pièges, malgré la quasi résolution de l’épreuve, ils se retrouvaient en permanence morts avec la clé pour sortir du piège dans la main. 10 années après son décès, la partie recommence, mais les règles ont changé. Nous revenons enfin à ce qu’était Saw et ce que Saw aurait toujours dû être. Un jeu juste.

Nous assistons là à une résurrection, une renaissance même puisque Jigsaw est complètement différent de ses petits frères et à la fois tellement similaire. C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes, le terrifiant Billy, les cassettes d’enregistrement, les outils rouillés, John Kramer, les cinq prisonniers coupables qui doivent coopérer (Saw V) font que l’ADN Saw est toujours présent.

Mais le film ne retombe pas dans ses vieux travers et se veut complètement innovant, « Jigsaw » alterne le thriller policier avec l’épouvante, les acteurs sont excellents et expriment avec brio leurs émotions. Les musiques sont géniales et accompagnent à la perfection ce scénario oppressant.
Michael Spierig et Peter Spierig font tout pour mettre l’œuvre de John Kramer en valeur, le film est nettement moins gore que les précédents, les pièges sont techniques et on s’attarde plus longtemps sur chacun d’entre eux tout en étant aussi crispé. On retrouve même plusieurs scènes humoristiques qui laissent un sourire coupable sur notre visage !

Même si certains pièges demandent trop de prévisions au tueur pour que le scénario soit totalement crédible, on se passionne réellement pour l’histoire et attendons avec impatience la réponse à toutes ces questions. Il est impossible de prévoir la fin de ce nouvel opus et le finish est sensationnel !

L’énorme point négatif réside dans le marketing lié au film, trop de placements de produit, trop d’évènements jigsaw, trop de produits dérivés … J’ai regardé deux bandes annonces après être sorti de la salle et on y retrouve l’in-té-gra-li-té des pièges du film, on sait à l’avance qui survit jusqu’au bout, un véritable enfer !

Jigsaw est paradoxal, d’un film conçu pour faire grimacer le public, il devient confortable à regarder avec la répétition. Nous en venons à admirer l’œuvre de ce tueur en série, dès les premières secondes de l’intro et à l’écoute des premières notes emblématiques de la saga on se dit « bordel, tu nous avais manqué ! ». Si vous n’aimez pas les Saw, vous n’allez certainement pas apprécier Jigsaw, sinon, vous allez vous retrouver nez à nez avec votre amour d’enfance, encore mieux foutu(e) qu’à l’époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2546 fois
6 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Clément Mazars Jigsaw