1984 d'Orwell...

Avis sur Jin-Roh, la brigade des loups

Avatar Kalès
Critique publiée par le

...version anime japonais. La puissance évocatrice du bouzin, sa pesante mélancolie, son habile équilibre entre l'improbable (les armures), la naïveté (le "petit chaperon rouge") et le "crédible mais flippant parce que pas si uchronique que cela" (l'autoritarisme contre lequel on ne peut pas lutter) en font un grand film, malgré son exaspérante lenteur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 373 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Kalès Jin-Roh, la brigade des loups