Là haut, dans le Kekexili

Avis sur Jinpa, un conte tibétain

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Réduire le dernier film du tibétain Pema Tseden à un genre unique, à savoir le western, serait une solution de facilité et très réducteur. Et ce même s'il y a quelque chose de Sergio Leone dans Jinpa. Mais c'est aussi un road-movie, avec son héros, un routier au look de rock star, qui chemine dans le Kekexili, un plateau désertique du Tibet, considéré comme le plus haut du monde avec ses 5000 mètres d'altitude. Mais ce n'est pas tout, Jinpa peut aussi être apprécié comme une comédie noire, voire un suspense à combustion lente sans oublier son caractère fantastique dans ses dernières minutes. Film finalement inclassable qui rappelle parfois Jim Jarmusch et à d'autres moments Wong Kar-wai, qui est d'ailleurs le producteur de Jinpa. Ce qui est certain, c'est que le film possède un style qui lui est propre et une mise en scène chiadée qui varie entre la couleur crépusculaire et le noir et blanc, pour les flashbacks. Avec un scénario plus écrit, Jinpa aurait pu tutoyer les hauteurs d'un chef d'oeuvre. Il n'en a pas la stature mais mérite une exposition plus grande que celle des festivals. Une sortie sur les écrans français ne serait pas usurpée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 772 fois
10 apprécient

6nezfil a ajouté ce film à 2 listes Jinpa, un conte tibétain

  • Films
    Cover Au fil(m) de 2020

    Au fil(m) de 2020

    Et c'est reparti pour une nouvelle année. Figureront ici des films sortis en 2020, le plus souvent vus dans les salles et...

  • Films
    Affiche How Long Will I Love U?

    Mon Festival de Fribourg 2019

    Le FIFF 2019 s'intéresse plus particulièrement aux films des Caraïbes et aux comédies romantiques du monde entier. Sans oublier...

Autres actions de 6nezfil Jinpa, un conte tibétain