Affiche John From

Critiques de John From

Film de (2016)

A l'ombre d'une jeune fille en fleur

Une chaude après-midi d’été. Une jeune fille qui se prélasse, la peau brunie par le soleil, les pieds dans l’eau… sur le balcon de son appartement. Ainsi John From définit-il d’emblée l’enjeu esthétique qui ne cessera de le traverser : comment réinventer, dans ses limites assignées, un espace quotidien en lieu de rêverie ? Du balcon à l’ascenseur en passant par le centre... Lire la critique de John From

6 2
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·

jeune fille rousse et tee-shirt bleu, posée devant barre HLM

tour à tour à la frontière entre documentaire et fiction, puis réel et rêverie, et tout en fantaisie. Joao Nicolau est un poète, dès les premières lignes d'un mot qu'il nous laisse écouter. Il dit "Qu'il y a t'il de plus pure que le coeur d'une fille de 15 ans?". Je réfléchis de nouveau et je me dis "pas grand chose". Joao m'a donné l'impression d'avoir fait un bon dans... Lire la critique de John From

2
Avatar BillieBlackBird
8
BillieBlackBird ·

Bulle solitaire.

Fonctionnant souvent comme une bulle de rêve qui vient s’emparer d’un réel froid et ennuyeux (La famille, le voisinage, l’architecture) à l’exception de cette amitié et ses codes secrets (Les messages dans l’ascenseur dont on ne saura jamais le contenu, l’iPod oracle, le faux prénom commun) John From dégage une certaine chaleur, à l’image de la richesse de ses couleurs, son éclectique... Lire l'avis à propos de John From

Avatar JanosValuska
6
JanosValuska ·

Les couleurs de l'ennui

Le portugais John From vient s'ajouter à la longue liste de films consacrés à l'ennui des étés de l'adolescence. La vision du réalisateur est plus originale que la moyenne sans pour autant transcender son sujet et en faire un objet admirable. Donner des couleurs au béton d'un quartier résidentiel de Lisbonne à travers les fantasmes, chastes et candides, d'une jeune fille en fleurs, tel est... Lire la critique de John From

Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·

sous les sunlights des tropiques

La sortie courant mai dans les salles françaises de JOHN FROM résonne comme ces musiques ou ces festivals qui annoncent les couleurs de l’été. Baignée dans un soleil méditerranéen de saudade, cette « carte postale » adolescente voyage depuis un seul quartier de la banlieue de Lisbonne à la Mélanésie et nous envoie des nouvelles du Portugal, ce pays duquel naît parmi les films d’Europe les... Lire la critique de John From

Avatar Le Blog Du Cinéma
7
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de John From par Marcel Kunwu

Cette fantaisie estivale-adolescente souffle au coeur la jeune révélation Jùlia Palha. Rohmerien et "saudadesque" en diable, il confirme avec exotisme et une inspiration intime que le cinéma portugais est le plus formidable d'Europe. Lire la critique de John From

Avatar Marcel Kunwu
7
Marcel Kunwu ·

L'ascension

Le cinéma portugais, où une terre inconnue : c'est en partie ce qui m'a poussée, en une journée morose et grise, à m'aventurer dans l'univers sucré et ensoleillé de John From – sucré et ensoleillée, ce qu'annoncent les synopsis divers et variés. Des mots qui correspondent certes, mais largement insuffisants. A la fois taillés pour la carrure, et pourtant peu représentatifs. John... Lire la critique de John From

1
Avatar Angie Vinty
8
Angie Vinty ·

Critique de John From par FrankyFockers

Comme j'adore le cinéma portugais et que j'adore aussi les films sur la question de l'adolescence et de la naissance du sentiment amoureux, John From était calibré pour moi. J'ai trouvé le film agréable mais totalement anecdotique, vu 100 fois et oublié dans l'heure. Dommage, il y a quelques beaux moments, mais pas encore assez de liberté, ou quand il en prend, il me semble trop dépendant de... Lire la critique de John From

Avatar FrankyFockers
5
FrankyFockers ·