Affiche John McCabe

Critiques de John McCabe

Film de (1971)

In the mood for mud

« McCabe and Mrs Miller » s'inscrit dans cette catégorie de films qui vous envoutent dès les premières secondes. Immédiatement, on aime viscéralement ce qu'on voit et rien, dans les deux heures qui suivront, ne viendra contredire cette première impression. La Colombie Britannique (juste sous la frontière du Canada), la pluie, la boue, le froid, la montagne et Léonard Cohen en fond sonore. Le... Lire la critique de John McCabe

40 18
Avatar guyness
9
guyness ·

Capital dans la douleur

L’envers de l’Ouest : on le connait désormais, parce qu’on a commencé à voir des films bien après l’âge d’or hollywoodien, pour être remonté à la source à rebours par les voies radicales d’Eastwood, Peckinpah ou Leone. Mais ce film de 1971 en propose une lecture à la fois plutôt novatrice pour son époque, et surtout dans une tonalité qu’on ne... Lire la critique de John McCabe

37 10
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

La Chasse du gros ours sadique

Un homme endimanché dans une épaisse fourrure d'ours débarque dans une cité minière pouilleuse du fin fond de l'ouest américain, couverte de charpentes, de bois et de boue. Il rentre dans le saloon local, rempli de poivrots, des miniers se reposant après une dure journée de labeur, et le temps se suspend. L'étranger a sur lui un colt bizarre, et on susurre déjà - alors qu'il ne s'est présenté à... Lire la critique de John McCabe

24 1
Avatar KingRabbit
9
KingRabbit ·

Altman's brothel

Un an après l'excellent MASH, Robert Altman nous offre un western fabuleux, tranche de vie d'une petite ville minière du nord ouest des Étas-Unis, au début du XXe siècle, où John McCabe, joueur de poker et "business man", débarque et flaire le bon filon : ouvrir un bordel dans cette ville qui ne compte exclusivement que des hommes. Les débuts quelque peu chaotiques seront vite oubliés... Lire la critique de John McCabe

19
Avatar Mr_Jones
8
Mr_Jones ·

Le Bordel de l'Ouest

Avec John McCabe, Robert Altman casse une partie du mythe de l'Ouest Américain et nous offre une représentation authentique de la vie dans l'Ouest sauvage à travers cette histoire où l'on suit un homme qui arrive dans une petite ville avec comme ambition d'y ouvrir un bordel. C'est un western assez lent qu'il propose mais qui n'ennuie pas, il montre la vie dans cette petite... Lire l'avis à propos de John McCabe

15 2
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Un western iconoclaste

En pourfendeur des genres cinématographiques, Robert Altman fait voler en éclat l'un des genres-rois du cinéma américain, en s'appliquant à livrer une démystification totale du western, piétinant les codes, tournant le dos à l'épique, à l'héroïsme et même au manichéisme ; il s'intéresse aux aspects les moins glorieux et les plus sournois du Far West. Pas de chevauchées, pas de grands espaces,... Lire l'avis à propos de John McCabe

13 8
Avatar Ugly
6
Ugly ·

"If a frog had wings, he wouldn't bump his ass so much, follow me?"

Il aura fallu passer par une sévère déconvenue, à travers le drame en carton Fool for Love, pour que Robert Altman revienne (de manière parfaitement anti-chronologique) avec ses arguments les plus solides et dépoussière le western à l'époque du Nouvel Hollywood dans John McCabe. L'expérience est assez réjouissante, indépendamment de son contenu très peu porté sur la gaieté, tant elle démontre... Lire la critique de John McCabe

10
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Crépuscule

En genre pionnier de la mythologie américaine, le western est passé au crible de l’implacabilité Altmanienne. Plus qu’une démystification, ce grand film crépusculaire tendance Nouvel Hollywood, dans lequel l’héroïsme est mis à mal par un capitalisme rampant qui arrive à la vitesse d’une locomotive fumante venant écraser les valeurs de réunification du bon peuple, est proche de la perfection.... Lire la critique de John McCabe

8
Avatar Philippe Quevillart
9
Philippe Quevillart ·

La fin d'une époque

Il y a des jours où tu te demandes pour quelles raisons tu ne vois pas plus de films d’un cinéaste alors que les différents aperçus que tu as eus de sa filmographie t’ont marqué par leur intelligence. C’est mon cas avec Robert Altman dont sa vision acérée d’un Hollywood gangrené m’avait remué dans The Player. Mais c’est surtout la finesse de sa représentation de la société américaine qui... Lire l'avis à propos de John McCabe

6
Avatar Moorhuhn
9
Moorhuhn ·

La complainte du businessman

Altman compose avec John Mc Gabe une bobine sacrément déprimante, jouant de l’entourloupe en laissant entrevoir, après une bonne heure et demie d’une banale mais sauvage misère, la possibilité d’un rayon de soleil, pour le recouvrir dans le même temps d’une neige qui s’empourpre. Tenez-vous le pour dit, au sein de ce joyeux bordel où le vice est roi, l’espoir s’est fait la malle depuis un... Lire la critique de John McCabe

8 2
Avatar oso
8
oso ·