Fraternité

Avis sur Joint Security Area

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Dans le genre, je ne sais pas ce que je vais voir, j'ai lancé JSA - Joint Security Area de Chan-wook Park. Je pensais un thriller bourré d'actions et de testostérones avec des gunfights à tire-larigot. Bref je pensais voir un film de Tsui hark.

Mais pas du tout

Et je n'ai pas été déçu. Le thriller est un prétexte pour parler de l'humain dans un pays à la situation ubuesque.
L'enquête policière est, une fois la présentation de l'enquêtrice suisso-coréenne passée, rapidement passée au second plan. Le propos n'est pas là, même si nous voulons savoir comment sont morts ces deux militaires nord-coréens.

En mêlant flashback et présent, le film nous dresse un portrait de ces habitants de pays frères coupés en deux par la haine. Le propos est saisissant et pour nous, français, trop jeune pour avoir connu notre pays coupé en deux, nous sommes loin de pouvoir imaginer ce que ça peut faire d'avoir des amis, de la famille de l'autre côté d'une frontière infranchissable.

La situation de la Corée est ubuesque. Séparé en deux états depuis la fin des années 40, le sud est soutenue par les USA comme et la Corée du Nord avec son régime totalitaire hérédité du Stalinisme soutenue par la Chine. Depuis les années 40, les deux pays sont élevés dans la haine de l'autre. Mais la séparation a été brutale et nul n'a choisi son camp. Libéral ou communiste, c'est le hasard qui a séparé les hommes. Des familles ont été séparées. Un peuple a été divisé et depuis, c'est par la haine que les rapports s'établissent.
Je me relis : C'est amusant ce que j'écris au dessus car le film ne parle absolument pas de familles séparées par la frontière entre les deux Corées. Il aurait pu en parler.. mais non ! Cependant le film est tellement fort qu'il fait ressentir cette séparation entre ces deux pays frères ennemis.

Chan-wook Park nous raconte très bien la séparation entre deux pays frères devenus ennemis. Il faut voir les plans dans le présent où le long de la frontière militaires Nord et Sud-Coréens se crachent dessus par jeu et avec humour. Mais un humour tendu.

Peut-on vraiment rester insensible à son frère qui vit à moins de cent mètres. A Panmunjom, lieu de l'action, les deux Corées sont s'y proches qu'au Sud on entend les Nord-coréens péter. Le contexte politique fait qu'ils sont ennemis mais en réalité, en partageant la même langue et les mêmes origines, les deux peuples sont frères.

Un film très touchant, très bien construit, très bien interprétés sur la fraternité. Peut-être le plus beau film que j'ai vu sur ce sujet.

Un très grand film

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 347 fois
7 apprécient

Gwangelinhael a ajouté ce film à 2 listes Joint Security Area

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2000

    Les meilleurs films de 2000

    Avec : Princesse Mononoké, Joint Security Area, American Beauty, O'Brother,

  • Films
    Cover 2017 : films vus ou revus

    2017 : films vus ou revus

    J'ai la mémoir' qui flanche J'me souviens plus très bien Quel pouvait être son nom Et quel était son titre Il s'appelait Je...

Autres actions de Gwangelinhael Joint Security Area