Qui veut la peau de Jojo Rabbit ?

Avis sur Jojo Rabbit

Avatar Fabien B.
Critique publiée par le

Taïka Waititi qui a travaillé chez Marvel pour le film Thor Ragnarok a eu le mérite en plus d'avoir fait un mauvais film, d'avoir complètement détruit la cohérence de l'univers en modifiant de fond en comble le personnage de Thor. C'est un réalisateur que je n'appréciais pas avant Jojo Rabbit, et malheureusement, malgré une bande annonce qui donnait envie, mon opinion n'a pas beaucoup changé…

Jojo est un petit garçon complètement gangréné par la propagande hitlerienne, à tel point que son ami imaginaire n'est autre que Hitler en personne joué par Taika Waititi. Jojo va découvrir que sa mère (Scarlette Johanson) planque une juive, Elsa, (Thomasin McKenzie) chez eux et sera donc en plein dilemme. Le film est un mélange de comédie/drame qui aurait franchement pu être très bon si l'humour n'était pas pour la plupart du temps raté voir lourdingue et que les scènes fortes du film l'aient été beaucoup plus.

Les 2 premiers actes ne sont vraiment pas terribles, le premier surtout ou l'humour est clairement le assez lourd, et de fait, pas drôle… Le personnage d'Hitler ne sert strictement à rien dans le récit et vient alourdir le film pour rien. Vient la découverte du personnage d'Elsa et une relation sympa arrive entre ces deux personnages. De ce côté-là ça fonctionne plutôt bien et Thomasin McKenzie joue vraiment très bien. Tout le côté enfant-adulte est assez mal traité dans la forme, alors qu'il y a de bonnes idées. Scarlette Johanson a un jeu beaucoup plus enfantin qu'une adulte en tant de guerre et ça, ça marche plutôt bien pour montrer le décalage avec Jojo, la mère qui essaye de faire comprendre à son môme qu'il faut pas grandir trop vite ça marche. Seulement Jojo il est déjà beaucoup trop adulte. Rien que sa manière de parler ça ne marche pas, ça manque de crédibilité et on y croit pas.

Le dernier acte est celui qui fonctionne le mieux et s'ouvre sur une scène coup de poing. Pour le coup celle la fonctionne extrêmement bien, on la voit pas venir, est assez choquante et utilise un setup / payoff complètement inattendu qui renforce la scène. Sauf que … C'est la meilleure scène du film, et la toute fin est encore gâchée par un humour qui aurait dû laisser place à beaucoup plus de drame pour avoir un contraste réel entre le début du film. Que le personnage de Jojo se rende réellement compte que les Nazis c'est de la merde. On ne nous en montre pas assez.

Il y a quand même des trucs sympas dans le film à commencer par le jeu de McKenzie et de Johanson que je trouve très bon, même Sam Rockwell est top pour le peu qu'on le voit. Pour le reste il faut chercher du côté de sa principale inspiration qu'est Wes Anderson. La mise en scène emprunte beaucoup à Wes Anderson, des plans fixes / symétriques, personnages centrés, travelling latéraux, les costumes et décors ont des couleurs qui ressortent bien et ça c'est plutôt bien.

Voilà pour Jojo Rabbit pour moi est un film ni mauvais, ni bon, le film est pollué par des problèmes de dosages d'humour/drame, son personnage principal mal écrit, d'autres inutiles, des thématiques à moitié traités. Un film qui présente beaucoup de chose via des bonnes idées mais ne va au bout de rien. C'est dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1623 fois
11 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de Fabien B. Jojo Rabbit