Le faux cinéma ou la destruction de l’art

Avis sur Joker

Avatar Larry123
Critique publiée par le

La hype passée pour ce film (le lecteur sera peut-être abasourdi d’apprendre que beaucoup de gens se ruaient au cinéma, n’arretaient pas d’en parler, la faute notamment aux médias et aux « nominations ») l’objectivité doit être de mise ; « Joker » n’est rien qu’un concentré d’homages au vrai cinéma, lui n’est qu’un serviteur (bien habillé, mais « l’habit ne fait pas le moine ») qui présente les plus belles pièces sur un plateau d’argent (Citizen kane, Deer Hunter, Taxi Driver, King of Comedy...), pour les vieux cinéphiles...
Jusque-là ses intentions serviles étaient louables, l’inconvénient c’est qu’il a pour prétention de devenir un film, et ce sans innover, inventer, ou révolutionner...

Supposons qu’il devienne un « film » qui a sa place dans le cinéma, dès lors il devient un mauvais thriller (peu de rythme, pas de dialogue, pas d’intrigue..) et un mauvais film de « super héros » ; Joker n’a ni origine ni raison de devenir fou, puisqu’il est fou sans raison (CQFD)

C’est comme aller au McDo ; on a du super héros (pain de mie à la farine avec gluten), de la violence (ketchup bien sucré), de la critique sociale (« salade nature »*) et une origin story (supplement frites bien grasses) mais on est écœuré ; de la fausse nourriture qui ne tient pas au ventre et on a l’impression d’être pris pour des c*** qui ne conaissent pas la vraie valeur du goût.

*100% industriel

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
2 apprécient

Autres actions de Larry123 Joker