Phoenix, la renaissance du Joker

Avis sur Joker

Avatar tomgooner
Critique publiée par le

Par où commencer ?

Quand j’ai appris qu’un film allait sortir en 2019 sur le Joker, j’avais du mal à y croire ! Le Joker et Batman ont bercés mon enfance et j’attendais donc ce film avec impatience, mais aussi avec un peu d’appréhension vu le dernier film sorti avec le joker (Suicide Squad, Un Joker bien trop écarté de celui des comics et des dessins animés). Cependant, en voyant la bande annonce j’ai rapidement compris que ce film allait être jokerisant et avec un plus par rapport aux films de super héros, avec une vraie histoire.

Joaquin Phoenix interprète à la perfection le Joker ! Un être complètement fou ! Plus le film avance plus on comprend que c’est la société qui a créé cet homme anti conformiste et vivant avec un seul but suivre ce que lui dicte sa raison, la folie. En effet, avant de devenir l’homme qu’il est devenu, à chaque fois que le Joker a eu la possibilité de sortir de sa maladie (comme expliqué durant le film), la malchance a pointé le bout de son nez pour le tirer dans les bas fonds là où aucun espoir existe afin de l’emmener peu à peu vers le côté obscur et le transformer en Joker pour toujours.

Au cours de ce chef d’œuvre, appelons un clown un clown, j’ai fortement apprécié le lien fait avec la mort des parents de Bruce Wayne, futur Batman, mais sans en faire trop et sans oublier que ce film est centré sur le Joker (destin croisé des deux protagonistes, représenté à l’écran environ 15 minutes).

Moment mythique qui restera selon moi gravé dans les mémoires de tous, c’est la scène des escaliers quand il chante et danse sous les couleurs du Joker (maquillage, costard extravagant). Scène qui symbolise la parfaite personnalité du joker et instant clé du film qui dit aux spectateurs « Ça y est, le Joker est né ! Préparez vous ! ». Les escaliers occupent, d’ailleurs, un point central du film. En effet, Ils sont présents quand ils rentrent tous les jours chez lui après une dure journée et de plus en plus sombre. Lorsqu’il se fait virer, il descend des escaliers. Enfin, lorsqu’il apprend qu’il a été adopté par sa mère et que sa vie prend un autre tournant, là encore c’est dans les escaliers. Le basculement d’un destin peut intervenir partout en quelques secondes, et ce, même dans les endroits les plus Communs voire les plus insignifiants de notre existence.

Le film sur le Joker qu’on attendait tous ! Tiraillant, gênant, sanglant et remplie de folie !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
13 apprécient

tomgooner a ajouté ce film à 10 listes Joker

Autres actions de tomgooner Joker