Culte avant d’être fini de tourner

Avis sur Joker

Avatar _Rapido
Critique publiée par le

J’aimerais mettre une très bonne note au Joker mais les gens/la Hype/le marketing l’ont déjà fait pour moi et du coup je ne veux pas faire partie de la foule (qui criaient aussi au génie pour LaLaLand) qui se complaît dans un sacre pré-mâché du film de monstre... machine à lion d’or et surtout à Oscar
Ok Joaquin F****g Phœnix porte le film... du coup c’est la qualité du métrage et peut être aussi son défaut principal... résumer la solitude /folie/tombée au bord du vide d’un gars qui se rêve artiste en une petite histoire c’est du déjà vu,
là il faut revoir : La valse de pantins - Macadam Cowboy - Taxi Driver etc...
Alors je ne dit pas de mal du film car Phœnix a trouvé le plus beau rôle de sa carrière, le clown vous habite vraiment encore des heures après la fin du film.
Si toi aussi tu es un mâle blanc urbain de quarante ans tu es la bonne cible
la dépression du comique est un champ du cinéma qui est toujours passionnant..
et le film me touche

J’ai une grande faiblesse pour les personnages seuls qui habitent avec leur mère. Désolé.
Alors les origines du Joker sont sûrement biaisés car comme Batman les producteurs ont la chance d’avoir un matériaux très riche (des tonnes de comic book de grande qualité) et surtout une transposition « réaliste » initiée par Nolan (mais ratée chez superman...)
Du coup le matériaux peut être mis en scène comme les films de Scorsese et autres artistes indépendants des 70s
Mais bon c’est Todd very bad trip Haynes... pas les frères Safdie... Le budget conséquent et l’acteur bankable multi primé ont aidé à réaliser un film à l’esthétique sublime (peut être trop) comme ceux fauchés des 70s80s mais fait avec la rage et le coeur, ils n’en sont tout aussi magnifiques par leur maladresse et les hésitations des Deniro et Pacino jeunes... alors la comparaison est impossible, il manque ce supplément d’âme a tous ces films d’aujourd’hui qui font « comme ceux d’avant » sans en chopé l'essence (Creed qui fait du Rocky, Super8 qui fait du E.T ..etc...)
Les critiques snobs sont vaches je trouve du coup, ils reprochent le passé du réal comme incapable de faire un film plus sérieux, c’est justement le type de moquerie que subit Arthur Fleck malgré lui... et pour info Todd Philipp a commencé sa carrière par un film sur un des artistes punk les plus subversif Hated: GG Allin And The Murder Junkies
On est dans des chemins connus (les passages obligés sur BATMAN, les amis imaginaires du personnage...) mais le spectacle est là et le propos ambigu servent à en parler.
Un des aspects malins est d’ailleurs de ne pas avoir raconté l’histoire à notre époque hyper connectée, pour laisser le temps à la narration surtout pour le moment de grâce final faisant du pire méchant de Gotham city une sorte d’icône malgré lui des révoltes de rue... comme Baine chez Nolan et AKIRA chez Otomo. (Ne réduisont pas le film aux Gilets jaune et aux manifestations actuelles à HongKong...)
La question pour l’heure reste en suspens, c’est quoi un grand moment de cinéma aujourd’hui ? Les films de Super-Heros adultes souvent ils être forcément des drames?
Ce produit de studio est déjà un bon moment de cinoche et fait déjà bien le taf dans la catégorie des Watchmen qu’on aimerait voir aussi bien produit..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
2 apprécient

_Rapido a ajouté ce film à 5 listes Joker

Autres actions de _Rapido Joker