Good little boys

Avis sur Joker

Avatar Christian Attard
Critique publiée par le

Film dangereusement subversif parce que terriblement prémonitoire, Joker nous remue, nous interpelle.
Beaucoup plus que la descente en folie de son personnage principal, subliment interprété par un Joachim Phoenix habité, phagocyté, le film de Todd Philipps décrit une société à bout de souffle. Une société qui va en arriver au stade où elle n'aura plus rien à perdre parce que n'attendant plus rien, pas même son "Joker". A ce titre, le discours final d'Arthur Fleck est édifiant. "Ils croient que nous allons rester à notre place et encaisser comme de bons petits gars qu'on pas virer loup-garou".
Et Todd Philipps n'a-t-il pas déclaré devant l'incompréhension que suscite le film pour certains commentateurs ?
"../.. tout le monde veut parler de l’étincelle et pas de la poudre. Pourtant le film concerne surtout la poudre, et comment les choses en arrivent à dégénérer."
Si le film est un stupéfiant et minutieux travail sur la naissance d'une folie meurtrière, on ne peut lui nier une dimension allégorique qui nous dérange par le fait qu'il sait toucher à l'une des fêlures les plus terrifiantes de nos sociétés celle qui sépare ceux qui détiennent pouvoir et richesse et ceux qui ne sont rien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
4 apprécient

Autres actions de Christian Attard Joker