Avis sur

Joy par Black-Night

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

Joy est un bon film. A la fois un biopic et une comédie dramatique rondement bien menée. En revanche j’ai eu un petit ressenti de déception car rien d’extraordinaire non plus dans ce métrage où le cinéaste ne prend pas trop de risques je trouve et reste dans un schéma archétype. Le film est présent aux 88ème Oscars 2016 et est nominé à l’Oscar de la meilleure actrice pour Jennifer Lawrence qui selon moi ne démériterais pas son prix.
L’histoire de Joy Mangano, jeune maman italo-américaine entre un job ingrat, une mère dépressive accro aux soaps, une demi-sœur jalouse, un père qui squatte son sous-sol au côté de son ex-mari, rien ne va plus. Jusqu’au jour où cette mère courage débordante de créativité, met au point l’invention qui va bouleverser sa vie, un balai-serpillière auto-essorant (Miracle Mop) dans les années 1990.
A partir de cette histoire vraie, se construit une fable captivante sur l’ambition et le dépassement de soi, tout en passant par le sacro-saint modèle de la famille, thème plutôt récurrent du cinéaste.
A la fois brillant, drôle même si plus prêtant à sourire que rire, émouvant voilà un film qui nous met en joie.
Accompagné par une très jolie bande son qui cependant manque un peu de présence. Mais où l’on peut y trouver du Cream avec le titre I Feel Free, du Rolling Stones avec le titre Stray Cat Blues, du Bee Gees avec le titre To Love Somebody entre autres et une belle reprise de Frank Sinatra du titre Something Stupid par Jennifer Lawrence avec Edgard Ramirez, bien sympa. Sinon non, il n’y a pas le titre Joy de François Feldman que j’avais en tête avant de voir le film ^^
Le réalisateur David O. Russel revient pour son 9ème long métrage et sa troisième collaboration consécutive ou presque avec son trio d’acteurs Lawrence, Cooper, De Niro. Une très bonne réalisation d’ensemble. Et le casting y fait une nouvelle fois des merveilles surtout la belle Jennifer Lawrence qui est fantastique. Elle prend ici littéralement le plus de place à l’écran mais logiquement, et où les seconds rôles Robert De Niro et Bradley Cooper y sont toujours aussi bons. Un trio qui marche toujours autant donc. Mais le reste du casting est tout de même très intéressant avec Elisabeth Röhm, Edgar Ramirez, Isabella Rossellini, Diane Ladd, Virginia Madsen tous très bons.
Même si j’en attendais encore mieux car y avait moyen, cela reste du bon. En tout cas Joy m’a mis en joie surtout grâce à l’actrice principale, et m’a bien donner envie de tester son balai avec elle.
Ma note : 7/10 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 491 fois
7 apprécient

Autres actions de Black-Night Joy