Biopunk

Avis sur Jupiter : Le Destin de l'univers

Avatar Camden
Critique publiée par le

Bon, d'abord, il faut absolument que j'étale ma science (vous allez voir, ça va pas voler bien haut). Par hasard, avant d'aller voir le film, j'ai fait quelques recherche sur le cyberpunk (dont "Matrix" est l'une des éminentes émanations mais c'est une coïncidence). Cyber = informatique et punk = rock'n'roll. Ok, mais le cyberpop ça existe alors ? Bah ouais me dis-je : "Summer Wars", c'est du cyberpunk kawaii en fait ! Et là, je me dis "Ouais mais steampunk, c'est pas rock'n'roll...". Et en fait non, c'est juste que ce nom a été choisi en référence au cyberpunk et c'est tout (une blague de K.W. Jeter d'après Wikipédia). Et puisque ce raisonnement doit mener à quelque chose en rapport avec le présent film : je découvre le biopunk.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biopunk

Je vous laisse lire.

"Jupiter Ascending" est le premier gros film de cinéma biopunk et c'est plutôt la classe.

Que dire à partir de là ? Le pitch est un peu bébête, les héros sont un peu mous, ça part un peu dans tous les sens. Dommage d'être sorti six mois après "Les Gardiens de la galaxie", irréprochable sur ces trois points.

Mais il reste quand même un univers visuel incroyable : c'est pas encore au niveau de Druillet, mais ces costumes, fiou... Et les scènes d'action envoient du bois, ce sont les Wachowski quand même ! Dommage qu'il y ait masse copiage mais bon, au global c'est très bien. Relief pas trop mal sans gros plus néanmoins. Même si je fais la fine bouche, il y a des plans divins et inédits donc bravo, à voir en salles, définitivement.

Les méchants sont très corrects, ça compense les seconds rôles. L'intrigue autour des trois héritiers est plutôt amusante, très space opera, même si cela à l'inconvénient de répéter un peu les scènes (ou alors ils nous refont "Cloud Atlas" :o) ?). Pas de grandes surprises, un final attendu mais tout se tient (est-ce d'ailleurs ce souci de cohérence qui nous vaut tout ses bavardages ?).

À noter : quelques notes d'humour allège le tableau. Était-ce vraiment une référence aux "12 Travaux d'Astérix" comme j'ai pu l'entendre à la fin de la séance de la bouche d'un spectateur déçu ? Sans doute pas mais, pour ma part, j'ai trouvé ce ton léger bienvenu. Ce côté Flash Gordon / Les Maîtres de l'univers désamorce en fait le potentiel de nanar. Enfin, c'est mon avis.

Pour fans de SF / action. J'ai pas dit puristes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1259 fois
19 apprécient · 1 n'apprécie pas

Camden a ajouté ce film à 12 listes Jupiter : Le Destin de l'univers

Autres actions de Camden Jupiter : Le Destin de l'univers