Tequila World : Récit d'une nuit riche en idées

Avis sur Jurassic World

Avatar Kelemvor
Critique publiée par le

The Rooftop Bar, Downtown LA, 8H23 p.m., 13 mars 2013.

  • Hey, bonsoir monsieur Colin !
  • Salut Moe. Une Tequila s'il-te-plait.
  • Tequila ? Comme ça, direct ? Vous avez des soucis au boulot ? Y vous font chier à Hollywood ?
  • Non, non, pas du tout ! C'est même tout le contraire. Y'a Steven qui a donné mon nom à Universal, ils veulent que je fasse Jurassic Park 4.
  • Mais c'est génial monsieur ! C'est la chance de votre vie !
  • C'est clair ! Mais l'ennui, c'est que je dois rencontrer les exécutifs demain matin pour leur soumettre mes idées, et pour l'heure j'ai pas du tout planché sur le scénar'. Du coup j'vais m'y mettre ce soir si ça t'ennuie pas. Tu fermes toujours à 5H du mat', rassure-moi ?
  • Oui oui, ne vous inquiétez pas, vous pouvez écrire votre Schmilblick tranquille, y'a personne qui viendra vous ennuyer si je vous installe là-bas. Suivez-moi !

Moe servit sa Tequila à Colin. La première.

  • Bon et sinon, vous avez au moins une idée pour lancer la purée ? Un truc qui dépote ?
  • Ouais, peut-être. Y'a deux trois merdes qui s'cognent dans mon coquillard. Ce qui est sûr, c'est que je vais faire ça sérieusement Moe : p'tin, c'est pas tous les jours que Steven Spielberg te donne ta chance ! Alors j'vais lui rendre la pareille et faire un film qui rende grave hommage à son Jurassic Park. Faut que ça respire l'amour pour son film !
  • Ah ouais, pas con. Faut rendre à César ce qui appartient à César comme on dit, hein ?
  • T'as tout compris ! Sauf que moi César j'm'en bats la race, c'est un Oscar que je veux ! Ahahah.
  • Ahahah. Bon, écoutez, je vous laisse, je suis au bar si vous avez besoin d'aide.
  • C'est cool mec, j'te remercie.

La grande aiguille avait pratiquement fait un tour complet sur la pendule, mais Colin n'avait pas levé les yeux de son ordinateur. Concentré jusqu'à l'excès, transpirant toutes les chutes du Niagara au fond de sa chemise hawaïenne, il demanda une seconde tequila à Moe.

  • Bon... Allez ! On va s'faire un p'ti kiff. On va imaginer une radasse rousse et un métèque bollywoodien qui ouvre à nouveau le parc. Une rouquine, c'est bien, ça évite le cliqué de la blondasse écervelée. Et puis un Bollywoodien, c'est cool aussi : ils ont la folie des grandeurs avec leurs comédies musicales de 5H mais une petite bite en comparaison de ce qu'on a dans l'falsard nous les 'ricains. Et puis vu qu'l'autre connard de Richard Attenborough a bientôt 90 berges et qu'il risque de canner d'ici au tournage, on a qu'à dire que John Hammond, grand gamin par excellence, a confié les clés de son parc à un autre abruti de première. J'vois qu'un Bollywoodien pour s'prendre pour Peter Pan. Ou un Français. Ah oui tiens, faudrait que j'en engage un, même s'il ne sert à rien.

Colin enfila d'un trait son verre, fier de l'idée qui venait de germer dans son esprit, puis commanda une nouvelle Tequila.

  • Hey Moe ! Une autre s'il-te-plait ! P'tin, elles déchirent tes tequilas mon pote ! J'en ai jamais bu d'aussi bonne à Los Angeles !
  • Tout de suite monsieur Colin !

Colin se remit au travail.

  • Ouais, donc. Le T-Rex comme big guy, c'est fait. Les vélociraptors aussi. Les tamèrosaures également. Mais bon j'veux faire le bigest movie de dinosaures, donc pas question de pas les mettre dans mon film. Et puis bordel, j'fais un hommage quoi, donc j'vais t'y foutre le T-Rex, les vélociraptors, les trucmuches qui volent du 3, et toutes les saloperies qu'on a pu voir jusque là. Mais ATTENTION ! J'vais faire ça bien ! Donc direct, bien préciser au début de chaque segment : "Mouvement symphonique composé par John Williams". Et ouais, héhé ! J'suis pas con ! J'vais foutre du John Williams partout même quand ça n'a rien à voir avec les images, les gens ils vont kiffer grave ! C'est John Williams putain ! Faudrait être con pour pas aimer ! Et puis, tant qu'à faire, on va recoller un décor du premier film histoire de faire genre que la boucle est bouclée. Les fans vont adorer, ils vont revoir un lieu et des objets qu'ils n'ont pas vu depuis vingt ans. Ca va être du tonnerre !

Colin but son verre et commanda le suivant. Il est 11H p.m.

  • Les personnages. Ouais. Les personnages. C'est important ça les personnages. On va pas faire comme l'autre tafiolle de Joe Johnston et se contenter de faire un Jurassic Park pour le simple plaisir de filmer des dinosaures. C'était con comme démarche. Non, me faut des personnages. Alors je disais la radasse rousse [Colin écrit son personnage], le Bollywoodien milliardaire [Colin écrit son personnage], des gosses qui serviront de carotte comme dans le premier [Colin écrit ses personnages], et bien sûr Indiana Jones qui passait par là, histoire de bien appuyer mon hommage à Steevy. Oh Steevy ! V'là que je l'appelle Steevy ! Ahah, on est déjà des intimes, truc de dingue ! Hey, Moe ! Viens me donner ton avis sur mes personnages !
  • J'arrive tout de suite monsieur Colin !

Moe lut les premières pages du script sans oublier pour autant de servir à nouveau à Colin une nouvelle Tequila.

  • Hey bah ! C'est vraiment bien vos idées monsieur Colin ! Le coup du parc qui est enfin ouvert, des gosses perdus dedans et de sa tante qui court après... Non vraiment, c'est bien ! Par contre, vous me permettrez d'émettre une petite réserve ?
  • Vas-y Moe, je t'écoute.
  • Et bien disons que je trouve vos personnages un brin... caricaturaux.
  • Mais justement Moe ! C'est bien mon intention !
  • Et vous ne pensez pas que cela soit un défaut ?
  • Dans un blockbuster hollywoodien ? Sûrement pas ! Pourquoi crois-tu que les Transformers rapportent un milliard à chaque fois ? Pour ses personnages ? Non ! Tout simplement parce que les gens sont des cons ! Moins les personnages sont compliqués, plus ça pète dans tous les sens, et plus ils sont ravis ! C'est pour ça qu'ils paient leur place ces tanges ! Des personnages trop bien écrits, ils arriveraient plus à suivre tu penses bien ! Manquerait plus que Fast & Furious soit un film d'auteur tant qu'on y est ahahah. Non, crois-moi Moe, des personnages caricaturaux, c'est très bien. L'audience suivra.
  • Ah. Bon. Et bien je vous laisse terminer.

Colin réfléchit ensuite à l'idée de voir un dinosaure vraiment méchant. Après une sixième tequila avalée, le bonhomme se dit qu'il ne pouvait y avoir plus terrifiant qu'un dinosaure héritant des forces de chacun des carnivores du parc. Un patchwork génétique ferait parfaitement l'affaire. Un dinosaure alliant la férocité du T-Rex et la sournoiserie du vélociraptor.

  • Ouais héhé hips. C'est coooool ça comme idée. Un dinosaure qui se l'est joué Sangoku et Végéta et qui a fait la fusion ahah hips. Et puis on va lui rajouter deux-trois pouvoirs parce que bon, vu que les films Marvel cartonnent ces dernières années, faudrait qu'il soit intelligent mais aussi bon que Naked Snake dans la jungle. Ca fera fureur en jeu vidé*hips*o. MOE ! une TEQUILA steuplé !

Trois heures passèrent.

  • OooOOouais, bon, attends hips. Donc là s'trop cool, il est en mooOOooto avec les véloOoOoociraptors, ils hips chassent ensemble l'indominus rex (p'tin, trop coOOoool ce nom qu'j't'ai chié sur l'scénar ahah), mais faut qu'ce soit encore plus hips ouf !

La nuit arriva à son terme.

  • Ohohoh Ahahaha Hihihihi hips ; hips, sont dans la meEEEeEerde, l'T-Rex hips vient les aAaaaAaider, l'véloooOooOciraptor aussi hips ; hips, l'poOOoooOussent l'aut' gros coOoooOn dans l'eau et s'fait boooOOoouffer hips ; hips, et là check façon gangsta entre l'T-Rex et l'vélociraptor ! On s'kiiiiiffe dans la différence man ! hips. C'est trop hype comme coooOoooOoncept ! hips. Les dinOoooOs sont nos amiiiiis, ils faut les aiiiiimer auss*hips*iiiiii !

Colin ferma son ordinateur et tituba vers Moe.

  • Bon allez MooOooOoe hips, j'te laisse, j'vais préseEeEeeEeenter ça à UuuuUuuniversal hips ; hips.
  • Très bien monsieur Colin. Faites attention à vous en rentrant. Et dites-moi, par curiosité, quel sera votre prochain projet ensuite ?
  • Mmhmmh... écoOoooOoute Moe, j't'aime bien hips ; hips, alors j'vais te diiiiire mais ça dooOoooit rester secret ! hips
  • Vous connaissez la maison, monsieur Colin. Rien ne sortira de ces murs.
  • Bah en faAaaaAAit j'vais faire TerminatOoOoooOOr 6 ensuite hips, et j'ai déjààààà une idééééee hips de génie !
  • Ah oui, laquelle ?
  • Imagine qu'le TerminatooOOOor s'upload une miiiiise à hips ; hips jour via cléééé USB et que cette clé uUUuuUUussb ce soit en fait.... LUCY !
  • Brillant, monsieur Colin !
  • Hey ouaiiiiiis hips ! J'suis un as man ! AlleEEeEeEez, tchuss !
  • Au revoir, monsieur Colin !

...et ainsi naquit les prémices du film que je viens de voir ce soir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 960 fois
35 apprécient · 5 n'apprécient pas

Kelemvor a ajouté ce film à 12 listes Jurassic World

Autres actions de Kelemvor Jurassic World