👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

L'Homme qui murmurait à l'oreille des Raptors...

... Ainsi que des ratons laveur...
C'est un peu difficile à s'imaginer la raison pour laquelle le tout-puissant Steven Spielberg, le John Hammond du cinéma spectacle, s'est adressé à Colin Trevorrow pour qu'il ouvre au public ce Parc.
Il a dû être convaincu de son premier et unique film jusqu'à aujourd'hui...
En tout cas, ce qui est sur c'est que le résultat reste vraiment bon, certes loin du premier, et pour ma part loin aussi du deuxième, mais pas si loin que sa.
Évidemment, Trevorrow s'est trouvé avec tout l'argent du monde, avec les meilleurs professionnels du milieu (spécialement ceux des effets numériques)...
Mais il a réussi avec ce 4iem opus, d'êtres fidèles à sa condition d'auteur où il est capable d'extraire de l'émotion et du suspense avec une vision et une identité propre ainsi que fidèle à l'univers créé par Spielberg.
Où l'on peut voir pas mal de moments qui rappelle le premier film, l'ancien parc visible, les voitures du premier opus où ces enfants qui viennent visiter le parc (dont un qui sait tout sur les dino comme dans le premier film).
C'est d'ailleurs un des problèmes du réalisateur, Spielberg sait gérer et traiter les enfants dans les films pour qu'ils soient pas insupportables par le spectateur (comme dans E.T., A.I., Jurassic Park, Les Goonies (produit par lui)), ce qui est souvent le cas dans pas mal des films en ce moment.
Le film à 3 partis assez différents, un début qui n'est pas mauvais mais pas énorme non plus... Avec toute la présentation des personnages et du parc.
La présentation du parc est très bonne et bien fait.
Par contre le reste est assez cliché et repose sur les bases du blockbuster, avec deux enfants insupportables, une tante qui vois jamais ces neveux et qui re-rencontre le personnage de Chris Pratt, où l'on peut croire que durant tout le film on va voir une histoire d'amour insupportable, qui va gâcher le film, et un "méchant" qui veut expérimenter avec des Raptors, des passages trop forcés... Trop cliché.
Mais dès que l'action commence, c'est-à-dire la deuxième partie du film, avec l'Indominus Rex qui s’échappe, la poursuite contre l'I-Rex, rythmé, intense voire effrayant par moments etc.
Avec des moments de pur bonheur et des super climax, et en plus Trevorrow arrive à casser les clichés (comme celle où l'informaticien se lève pour embrasser une fille, mais elle lui stop).
Les scènes d'action, sa puissance, les enfants ne sont pas chiants, il n'y a pas d'histoire d'amour agaçante.
Par contre le "méchant" qui est "content" de voir les gens mourir pour avoir une chance de conclure son expérimentation est toujours là malheureusement... Le mec qui fait un "coup d'État" à un parc à thèmes...
Puis ce final... Avec ce combat entre le T-Rex et l'I-Rex (et le Raptor Blue) est tellement bon ! Avec un super plan-séquence entre les deux colosses filmer au niveau du sol pour montrer la grandeur des dinosaures. Comme Michael Bay et ces Transformers.
Le scénario est très bon avec l'histoire des Raptors "contrôler" qui est finalement cohérent et pas gênant.
Ainsi le casting est assez bon, même Chris Pratt (qui me soûle à vouloir apparaître dans tous les films pour le convertir en une superstar... En tout cas j’espère pas le voir dans le rôle d'Indiana Jones...).
La mise en scène est assez bonne, les scènes d'action pareilles, pas comme Spielberg, mais c'est du bon boulot...
Belle surprise d'un divertissement efficace où je m'attendais à rien de spécial.

Note Final : 7.4

JaviFou08
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus en 2015

il y a 7 ans

8 j'aime

Jurassic World
Matrick82
6

De l'art de poser délicatement ses couilles sur la table en passant néanmoins pour un gros cochon...

Vous vous souvenez de cette période (il y a un an ou deux) ou on apprenait avec horreur que le film comportait une bande de vélociraptors dressés, aidant à lutter contre un vilain dinosaure...

Lire la critique

il y a 7 ans

139 j'aime

35

Jurassic World
Sergent_Pepper
3

Les arcanes du blockbuster, chapitre 19

[Mes excuses préalables à Zombiraptor pour les nombreuses approximations scientifiques dans la dénomination des animaux des temps anciens] Sur la table en acajou, une pile de livres remplace la...

Lire la critique

il y a 6 ans

110 j'aime

7

Jurassic World
JimBo_Lebowski
3

Monstre froid

Attention cette critique contient des spoilers : Voilà, comme ça au moins je pourrais dire que j’ai vu tous les Jurassic Park au cinoche, le premier reste pour moi un souvenir impérissable qui à 8...

Lire la critique

il y a 7 ans

87 j'aime

9

Les 4 Fantastiques
JaviFou08
5

Josh Trank VS 20th Century Fox

Il y a une bonne et mauvaise nouvelle, de ce reboot des 4 Fantastiques. La bonne nouvelle c'est que ce reboot est meilleur que la version de 2005. La mauvaise est qu'elle est juste un peu...

Lire la critique

il y a 7 ans

24 j'aime

3

Quelques minutes après minuit
JaviFou08
9

Affronter ses Peurs

Juan Antonio Bayona c'est certainement le réalisateur espagnol avec plus de projection à Hollywood (avec le permis de Jaume Collet-Serra), même si tous ses films sont espagnols ou américo-espagnol...

Lire la critique

il y a 5 ans

22 j'aime

4

Premier Contact
JaviFou08
9

Humain et Philosophique Premier Contact

Les films du magnifique Denis Villeneuve ne sont pas d'une thématique ou genre ressemblante, il bouge dans des styles de film différents. Mais il a toujours son dénominateur commun, au-delà du style...

Lire la critique

il y a 5 ans

21 j'aime

2