Ce film qui n'aurait pas du sortir

Avis sur Jurassic World

Avatar Erwan Péron
Critique publiée par le

Etant fan de la franchise je me devais d'aller le voir au cinéma.

Donc,

Pourquoi 2/10?

Je ne sais pas par où commencer.

Disons les points positifs en premier:
Euh, beaux effets spéciaux, des dinos, le thème musicales, bourré de clin d'oeils aux précédents, quelques blagues sympa.

Maintenant ce qui ne va pas:

Le Scénario:

Deux enfants partent pour le nouveau park "Jurassic World" construit à Isla Nublar pour remplacer celui de Hammond qui à été détruit. Une tante de ces enfants est une responsable du labo du park. Dans ce labo ils ont créer un nouveau dino pour un effet "WHAOU" et se faire du pognon. La situation dégénère, car il s'avère que l'Indominus Rex, le nouveau dino, peut:

se camoufler, gérer sa température corporelle, parler avec les raptors, faire diversion...

en somme c'est comme si on avait un gros T-Rex avec des super-pouvoirs, pourquoi pas...

Ensuite, vu que ce dino en fait voir de toute les couleurs au membres du personnel, il font appel à Owen (Chris Pratt), qui à appris a se faire obéir par les Raptors, pour évaluer la qualité de l'enclos de l'Indominus. En parallèle, un mec de forces spéciales de défense du parc, veut utiliser les raptors pour arrêter le gros bébé, il vient donc casser les pieds à Owen pour essayer de le convaincre.

L'Indominus rex parvient à sortir de sa cage, il tue tout, les deux gamins se perdent dans la forêt, d'autres dinos attaquent le park, c'est le bordel avec les 21216 visiteurs à faire évacuer, ... enfin beaucoup de choses se passent et sur la fin, Owen se laisse convaincre de trouver l'Indominus grâce aux raptors, une fois trouvé, l'Indominus devient l'Alpha des raptors, les hommes sont pourchassé par les raptors, ils finissent au centre du parc, le combat final s'entame, les raptors repassent du côté des gentils ont ne sait pourquoi, le T-rex rentre en jeu comme ça juste pour en mettre plein la vue... le film se termine et voilà.

Bref, le scénario est constitué de beaucoup trop de choses, l'histoire des deux gamins, les forces spéciale qui veulent utiliser les raptors, les visiteurs, le labo qui ne coopère pas ce qui en rajoute une couche, l'Indominus qui à ses pouvoirs, les retournements de situation ULTRA-prévisibles et faciles. En gros, le scénariste a bourré tout ce qui lui passait par la tête.

La Réalisation:

Une chose que j'aimait bien dans les précédents volet c'est qu'ils avaient une couleur générale, c'est à dire que l'on peut y associer une teinte propre à chacun, qu'ils ont une identité. Par exemple, Jurassic Park 1 est dans les teintes ocres, noir. Le 2 serait plus dans le bleu foncé et noir. Le 3 quant à lui tiendrais du gris. Mais ce Jurassic World n'a aucun valeur chromatique, je n'arrive pas à lui associer une teinte. Il y a tout de même des plans sympa, immersif réussi.
Des plans qui sont calqués sur les premiers volets, OK, mais pendant 60% du film c'est ça, où est la personnalité du réal?
Rappelez vous dans le premier Jurassic Park, la belle arrivée du raptor alors que Tim et sa soeur son en train de manger leur gélatine verte, ou quand Ellie se fait surprendre par un raptor quand elle doit remettre le courant. Des effets comme ça qui faisaient le charme du film ça n'existe pas dans ce dernier volet. A quasiment aucun moment, on verra le(s) héro(s) mis en tension comme Grant face au trois raptor (JP3), Tim et Lex ans la cuisine (JP1) ou encore l'attaque des deux T-rex (JP2). Le cloisonnement assez typique des Jurassic Park... bah... partit.

L'immersion dans le parc met approximativement, 45 minutes avant de nous plonger au Jurassique. Les premiers plans ne sont que des vus sur les architectures du parc, les intérieurs, l'infrastructure en elle même, on est pas dépaysé. Le film nous montre trop d'urbain sur une île sauvage...

Les dinos, bas on en voit, mais pas assez. Il y a trop peu de plan contemplatif, comme celui du Brachiosaure, du T-rex, des raptors du JP1. On ne profite pas assez de ces créatures dans leur environnement comme les herbivores du JP2, des stégosaures du JP2... Ce n'est pas un film qui donne autant d'importance à ses créature qu'il ne le prétend.

Les Acteurs:

Chris Pratt, Owen Grady, on l'a connu meilleur, son rôle reste intéressant, mais c'est le seul type qui arrive et remet tout en place, en gros le beau gosse parfait, no mistakes, qui garde son sang froid tout le temps... Bien le type de héros d'aujourd'hui qui n'existe dans aucun des anciens volets.

Bryce Dallas Howard, Claire Dearing, la tante des deux gosses et responsable du labo. La bonnasse du film, courir en talon elle sait faire, mais à part ça, je ne sait pas trop quoi en dire. A si,

on sait dès le début qu'elle va finir avec Owen...

Les deux gosses: Nick Robinson, Zach Robinson et Ty Simpkins, Gray Robinson. Plus mauvais acteur tu peux pas...

Zach est l'emerdeur de service qui va pousser son petit frère à faire des conneries, il n'en a rien à faire du parc et des dinos, il ne pense qu'à tromper sa copine, il est toujours sur son portable. En gros à chaque fois qu'il est à l'écran on se dit "qu'est ce qu'il fout là celui-la".
Gray par contre nous rappel Tim du premier, il connait tout sur tout, il veut tout voir, pête la forme. Mais c'est mal joué...

B.D. Wong, Docteur Henry Wu, ça fait plaisir de le revoir, le chef de labo.

Mec pas net, qui magouille avec les méchants et fait joujou avec la génétique,

on sent qu'il a perdu tout l'amour qu'il portait à ses dino.

Irrfan Khan, Simon Masrani, le nouveau directeur et successeur de John Hammond. Celui qui pour moi, tient le mieux son rôle, il est déterminé à suivre les valeur de son prédécesseur, il a de l'autorité et du charisme.

Vincent D'Onofrio, Vic Hoskins, chef des forces spéciales du parc,

c'est le casse pied du casting, il vient pour forcer la main à Owen pour tuer l'Indominus avec les raptors, il manigance avec le labo... Mais à part ça, son personnage reste cohérent...

Omar Sy, rôle: SANS TITRE, on ne connaît même pas son nom! ah, si Barry, c'est tout. Alors là je vous présente le personnage absolument inutile dans cet opus, il ne dis rien d'intéressant et N'ARRIVE MEME PAS A SE DOUBLER! En gros, son apparition c'est un effet de mode...

La Bande Son:

Le thème de Jurassic Park est bien là, mais très mal utilisé. Dans le premier volet, on pouvait entendre cette superbe musique avec un plan large et des dinosaures à l'écran. Dans ce dernier, c'est l'inverse... Pourquoi?!!
Pour le reste, c'est correct, parfois un peu trop je pense...

Les Effets Spéciaux:

Ok, on a le numérique, mais est-ce une raison pour tout montrer? La suggestion n'existe pas dans ce film, on voit tout. Ça me rappel Alien 3, dans lequel la force des premiers films vient disparaitre parce que l'image de synthèse ça en jette! Bon ok, les dinos sont, beaux, bien animés... mais les animatroniques font toujours leurs preuves! Nous avons les moyens technologiques de faire des choses réelles qui sont convainquantes! BB8, le nouveau droïde de Star Wars est chouette, les maquettes du Seigneur des Anneaux ne vieillissent pas. Le Spinosaure de JP3 est génial... C'est purement mon avis, réac... certe, mais quand même.

Voilà tout ce que j'ai à en dire.

JE DECONSEIL QUICONQUE AIME LA FRANCHISE D'ALLER LE VOIR!

Quelques citations de journaux avec lesquels je suis d'accord:

Chronic'art.com:

Le film finit par épouser le cahier des charges de son parc à thèmes, rejoignant cette longue chaîne de blockbusters blasés, condamnés à commenter leur propre incapacité à l’émerveillement, tout en profitant des largesses du numérique pour tout figurer et ne rien mettre en scène.

Ecran Large:

À ne pas choisir entre l'hommage respectueux et le gros délire, Jurassic World finit par se perdre et proposer une grosse attraction manquant singulièrement de caractère.

Le Monde:

(...) le scénario a le degré d'inventivité d'un jeu vidéo bon marché. La seule vraie révolution que le film ambitionne tient aux effets numériques (...) Quant à la poésie ambiguë de la rencontre entre la bête et l'homme, qui faisait toute la saveur de "Jurassic Park", elle a tout simplement disparu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 435 fois
5 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Erwan Péron Jurassic World