Motociraptor

Avis sur Jurassic World

Avatar Naskor
Critique publiée par le

Non je ne savais pas quoi mettre comme titre.

Jurassic World nous montre un parc à dinosaures qui enfin a su se populariser sans incidents et qui brasse des milliards grâce au succès. Déjà, ce pitch de base a le mérite d'être la suite logique des précédents volets : on sera toujours assez con pour exploiter le progrès même s'il a causé des problèmes dans le passé, pourvu que ça rapporte. Bien sûr, il faut bien que ça pète à un moment, et qu'un dinosaure hybride créé en laboratoire s'échappe, histoire de foutre tout en l'air bien comme il faut.

J'aime bien cette base de scénario, et le parallèle avec le monde du cinéma : le public veut voir toujours plus spectaculaire, sans réaliser à quel point cela peut atteindre, en mal, la beauté et la diversité du 7è art. C'est pour ça que les dinosaures animatroniques sont en voie d'extinction, remplacés par les modèles numériques, et que le public peut voir des dinosaures marins à travers une paroi en verre, assis confortablement sur son siège. Voilà, ça c'est bien, sauf que la métaphore n'est pas filée et qu'une fois l'intrigue véritablement démarrée, elle s'avère affreusement plate.

Tous les personnages sont clichés, entre l'ado rebelle horny on main, le petit frère je-sais-tout, la femme trop occupée par son travail pour s'occuper de ses neveux, la mère-poule qui chiale à chaque apparition... Pourquoi tant de personnages inutiles ? On aurait pu faire le même film en mieux sans tous ces personnages. Parce que le seul qui semble compétent et à qui on s'identifie, c'est Owen (Chris Pratt). Encore qu'Omar Sy soit aussi pas mal non plus,dommage qu'il soit secondaire parce qu'il aurait été dix fois plus intéressant à développer que la majorité des personnages principaux.

En fait, Owen est le seul personnage qui prend vraiment des décisions permettant la résolution de l'intrigue, le seul personnage cool (dresseur de raptors, franchement une bonne idée même si trop peu exploitée à mon goût). On peut dire que Claire a son importance, vu que c'est elle qui cause les problèmes, et également celle qui permet le climax, mais bon je ne supporte pas ce personnage, qui devient forte et badass d'un coup sans raison et se ballade en talons même en courant dans le feu de l'action - le cliché débile, trop bien ! - et cède à une amourette prévisible et inutile.

N'empêche que le pire, c'est quand même Zack et Grey. Dans le premier Jurassic Park, si les enfants étaient essentiels à l'intrigue, c'était en raison du peu de personnages, qui nous faisait espérer leur survie et créait la tension (la scène de la cuisine avec les raptors est une de mes scènes préférées tous films confondus), mais également la relation qu'ils entretenaient avec le personnage de Sam Neill.

Ici, on n'est plus dans un film qui mise sur la tension (ou du moins il y échoue) mais dans un blockbuster d'action. Qu'est-ce qu'on en a à foutre que ces deux-là survivent alors que des milliers de personnes sont menacées ? Ils ne sont que des boulets, qui échouent à donner toute empathie ou frissons pour eux, et leur rôle se résume à faire des références au premier film (jeeps, hall du premier parc...), ce qui encore une fois, alourdit inutilement l'intrigue.

Quand au combat final... Trop court à mon goût. Je suis resté sur ma faim. Et puis je regrette sincèrement que l

e T-Rex n'ait pas bouffé le vélociraptor,

si ç'avait été le cas j'aurais explosé de rire et j'aurais eu un peu plus de sympathie pour le film.

En bref, de mon point de vue, un divertissement qui part sur de bonnes bases mais se casse la gueule à cause de personnages inutiles, d'une absence de traitement de son thème et d'un climax trop court pour être vraiment jouissif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 329 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Naskor Jurassic World