L’humanité, c’est surfait

Avis sur Jurassic World - Fallen Kingdom

Avatar HaikoW
Critique publiée par le

Je pourrai m’acheter une pseudo crédibilité en vous faisant croire que Jurassic Park m’accompagne depuis ma tendre enfance, que je suis un fan de la première heure etc. Mais pour être honnête, cette licence que j’ai découverte peu avant la sortie en salles de Jurassic World n’a rien de sacré pour moi. Vous voilà prévenus. Pour faire simple et me faire détester avant même de parler du sujet principal :

  • Jurassic Park a très bien vieilli à l’exception de ses personnages et
    reste un superbe divertissement.
  • Jurassic Park : le Monde Perdu est très passable mais suffisamment
    divertissant.
  • Jurassic Park 3 est plutôt mauvais, même si ce n’est pas non plus
    une catastrophe.
  • Jurassic World est pour le coup la suite qui, à défaut d’être à la
    hauteur du 1er film, a su tirer profit de son statut de suite pour
    offrir un divertissement riche et un propos méta pas dénué d’intérêt.

Ça c’est fait, passons au film. Je ne vais pas faire durer le suspense, j’ai adoré. Et par où commencer ? Peut-être par le gros défaut que tout le monde pointe du doigt : les méchants sont cons. Genre qu’est-ce qu’ils sont cons. Et je ne vais pas me placer en outsider rebelle, oui je suis d’accord. Mais où est le problème ? Peut-être est-ce mon désamour grandissant de l’humanité qui parle ici mais… les humains sont cons. Et le film en est conscient et le juge violemment puisque chaque humain faisant preuve de connerie est trahit par celle-ci (et la plupart finissent bouffé par du dino). Parce que oui, si Juan Antonio Bayona nous a montré son don pour l’empathie (au point de me faire chialer à plusieurs reprises) avec Quelques Minutes Après Minuit, il montre ici un aspect bien plus froid vis-à-vis de ses semblables : le profit, la soif de pouvoir et cette volonté d’en vouloir toujours plus nous conduiront à notre perte.

Ce n’est pas un hasard si le film commence sur une nouvelle extinction des dinosaures pour se terminer sur qui pourrait être le début de notre extinction, que nous avons provoqué avec les excès cités précédemment. The Fallen Kingdom, le royaume déchu, n’est pas celui des dinosaures, mais le nôtre.

Abordons maintenant les autres aspects du film qui me plaisent.
En termes de tension j’ai trouvé le film assez efficace. Que ce soit la scène d’introduction très bien fichue ou le climax qui, pour ne rien vous dévoiler (même si c’est assez prévisible) résulte en une course poursuite très bien menée dans un décor qui offre des possibilités bien senties pour nous maintenir en haleine. Je ne vais pas tout citer même si j’adorerai épiloguer des lignes durant sur d’autres scènes comme ce sublime passage sous-marin qui ravira les claustrophobes mais calmons-nous un peu.

On a aussi quelques scènes extrêmement puissantes sur le plan émotionnel. Parce que bordel, aucune scène de la saga ne m'a autant pris aux tripes que ce pauvre Diplodocus qui appelle à l'aide. (oui j'ai chialé)

Question réalisation, c’est également le gros lot. Que ce soit les plans travaillés pour la tension (le reflet de la mâchoire dans la vitre par exemple) dont regorge le climax, les plans séquences pensés pour nous faire vivre l’urgence de la scène (la sous-marine en particulier), les bonnes idées bien exploitées sont légions.

Et puis j’aimerai parler de certains visuels marquants. J’aurai pu ranger ça dans la catégorie réalisation mais c’est quelque chose qui m’a suffisamment marqué pour que je lui accorde un point. Depuis combien de temps un blockbuster n’a pas eu d’images aussi impactantes ? Des images qui me resteront en tête longtemps après le visionnage, tant elles sont belles en elles-mêmes mais sont aussi parfaitement intégrées au long métrage, images dont l’épilogue déborde à ras-bord.

Rien que le face à face lion/T-rex, mais par pitié faites-en un poster !

Alors oui, le film a des défauts,

notamment un dinosaure un peu débile qui pense en priorité à un éventuel apéritif qu’à l’apocalypse derrière lui. D’ailleurs je suis tracassé par le fait que la petite fille soit… un clone ? Et surtout le fait que cela soit expédié très rapidement. D’un coté je me dis que c’est expédié justement parce que selon le film, on ne devrait pas en tenir compte. Un être vivant, qu’il soit artificiel ou non, reste un être vivant qui a le droit à l’empathie (comme les dinosaures quoi). De l’autre coté on ne peut pas omettre la possibilité que cela soit un plot-twist mal géré façon Star Wars 8.

J’aurai encore quelques points sympas à soulever, genre l’alchimie entre les personnages bien plus forte que dans les précédents opus, la musique très soignée ou le travail du chef-opérateur, de la direction artistique et des responsables des effets spéciaux qui force le respect.

Mais je conclurai juste en disant que contrairement à l’humanité, Jurassic World : The Fallen Kingdom reçoit tout mon amour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 171 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

HaikoW a ajouté ce film à 3 listes Jurassic World - Fallen Kingdom

Autres actions de HaikoW Jurassic World - Fallen Kingdom