Incohérence World.

Avis sur Jurassic World : Fallen Kingdom

Avatar Kevin Dubuisson
Critique publiée par le

Film réalisé par J.A. Bayona et produit en partie par Steven Spielberg, le film nous raconte la suite de Jurassic World (film que j'avais étonnement bien aimé). 3 ans après les événement de notre remake/suite, Isla Nublar, qui a été désertée par les humains et les laissés aux dinosaures, voit son volcan entré en éruption.
On pose LA question du film à Ian Malcolm joué toujours par Jeff Goldblum: faut-il sauver ces animaux de l'extinction en les considérant comme des animaux à part entière ou les abandonné comme des aberrations génétiques.
Owen et Claire les héros du précédents d'opus incarnés une nouvelle fois par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, vont donc retourner sur l'île pour le sauvetage des dinosaures et spécialement de Bleu la chef des raptors élevées par Owen.
Je trouve le pitch de départ intéressant et au goût du jour comme l'avait été Jurassic Parl et Jurassic World avec son lot de questionnement sur le fait que l'homme se prenne pour dieu à vouloir créer des êtres vivants; à vouloir tout militarisés, pour le pouvoir et l'argent et donc maintenant la cause animale.
Cela dit le film mais très longtemps à vraiment démarré, plus ou moins 3/4H après le début...

Et les incohérences commence enfin... Et attention il y a de léger spoilers.

Alors je tiens à préciser que je connais le principe de la suspension consentie d'incrédulité, je suis tout à fait d'accord que les dinosaures présentés à l'écran n'était en fait pas comme ça à l'époque c'est pas incohérent et quand bien même faire peur avec des Vélociraptors et Tyrannosaures à peau rose avec des collerettes de plumes auraient été bien difficile... On pourrait le justifier qu'avec le clonage John Hammond et Benjamin Lockwood auraient pu modifier leur structure corporelle.
Là on parle quand même de chose qui ne peuvent pas être modifiée,... genre la lave, dont la température varie entre 700 et 1200°. Vous voyez en été quand vous mourrez de chaud et que vous n'arrivez pas à bouger tant les degrés sont élevés... A cette chaleur même avec une protection nos héros seraient mort depuis longtemps et je ne parle pas de la nuée ardente, ni de la petite escapade sous l'eau avec du magma en fusion juste à côté... Pourquoi un sédatif qui permet d'endormir un dinosaure fait moins d'effet sur un homme et surtout pourquoi un sédatif et pourquoi une vrai balle.
Tout est convenu dans ce film, tu sais déjà à l'avance qui est sont les méchants, qui sont tous des idiots et font des choses débiles du début à la fin. Tandis que les héros sont assez intelligent et avec un cul bordé de nouilles pour se sortir de toutes les situations.
On en revient toujours au même point vers la fin du film, le clonage, qui nous fait nous questionner encore sur certaine Cloner une créatures peut en faire un être à par entière? Pareil pour notre rapport à la nature ou même notre petite taille, nous qui nous prenons pour les maîtres du monde alors qu'un énorme lézard peut facilement te découper.
Et même si ces questions sont là, le frisson, la musique et les effets spéciaux sont présent et bien réussi. Il manque deux choses essentielles au film:La nostalgie et la cohérence!
Y un dinosaure qui ouvre une porte avec ses griffes,...

Et aussi le film va beaucoup trop loin, beaucoup beaucoup trop loin et contrairement au début qui est très long, le film va très vite après et t'as pas le temps de bien réaliser ce qu'il ce passe réellement...
Enfin je le conseil de le regarder malgré ma note, parce que ça reste des dinosaures, c'est un bon divertissement malgré tout mais c'est ouf on se rend compte que les faiseurs de films abuse de la suspension consentie d'incrédulité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Kevin Dubuisson Jurassic World : Fallen Kingdom