"Ce n’est rien d’autre qu’une excursion en forêt… il y a 65 millions d’années."

Avis sur Jurassic World : Fallen Kingdom

Avatar Julien von Dawson
Critique publiée par le

Une chose est sûre : les espagnols sont des génies du 7ème Art ! Et particulièrement dans le paysage du cinéma fantastique. Mettre ce nouveau volet de Jurassic Parc dans les mains de Juan Antonio Bayona (L’orphelinat, Quelques minutes après minuit, Penny Dreadful, The impossible) était la meilleure chose qui pouvait arriver à la saga. Car…allez… je le dis quand même : « Jurassic World : Fallen Kingdom » est un vrai chef d’œuvre! Depuis hier soir je suis sur mon nuage et j’ai beaucoup de peine à redescendre. Pfffouuuaaa ! Que d’émotions !!! Cet épisode joue avec nos nerfs avec une tension haletante qui nous prend aux tripes dès les 5 premières minutes sans jamais nous lâcher. Petite parenthèse sur la scène de la chambre qui fait déjà parti des moments les plus angoissants de la saga. Scène onirique tournée façon film d’horreur où le dinosaure se transforme en un croquemitaine encore plus terrifiant se délectant de la peur de sa proie…. Ahhh et aussi cette scène où…Non, non, non je ne lâcherais pas de spoiler ! Ce nouveau Jurassic est une vraie réussite qui a su se renouveler et nous prendre à revers ! Le film démarre tout d’abord dans la droite lignée des autres épisodes en évoquant à nouveau le thème de la création de John Hammond et les questions métaphysiques qui en découlent. Les dinosaures sont en danger d’extinction. Faut-il les sauver ? Faut-il les abandonner à leur sort et donc laisser la nature reprendre ses droits ? C’est alors qu’un groupe de militaires et de scientifiques repart sur l’ile afin de déplacer les dinosaures sur une terre voisine en toute sécurité. Nous sommes heureux de retrouver Owen, sous les traits du talentueux Chris Pratt. Et surtout heureux d’assister à ses retrouvailles avec Blue. Et puis que dire de la sublime Bryce Dallas Howard ?!? Parfaite ? Magnifique ? Sublime ? Le réalisateur l’aime beaucoup et ça se voit ! L’œuvre est tout d’abord un film d’aventure qui ne manque pas d’action. Le volcan en éruption, les dinosaures qui courent partout…On est tenu en haleine. Le réalisateur nous tient et n’est pas décidé à nous lâcher jusqu’au final de ce premier acte hyper touchant et pour le moins émouvant. Mais… Le prétexte de les sauver pour protéger leur espèce cache en fait celui d’exploiter leur potentiel en temps de guerre. Et là…C’est le drame ! Le second acte est probablement le moment le plus innovant de la franchise puisque l’action se déroule de nuit et est confinée dans un manoir. Ce qui était un film d’aventure, se transforme en un film violent, à la limite du film d’horreur tout droit sorti de chez la Hammer. Tous les codes y sont respectés. Et cette musique de fou !!! L’attaque des dinosaures dans ce manoir est un pur cauchemar. Ce blockbuster se transforme et nous plonge dans un univers inconnu où tout peut arriver (malgré quelques clins d’œil au 1er épisode). Un second acte qui m’a totalement scotché sur mon siège ! Une expérience de ce fait inédite que j’étais très très loin d’imaginer ! Fan de films d’horreurs, j’étais sidéré de voir l’univers de la saga virer dans un genre qui me transcende autant. La réalisation de ce jeune cinéaste est parfaite, les plans sont incroyables, la qualité des effets spéciaux a monté encore d’un cran. Je suis tellement sur le choc que je n’ai pas fait attention aux défauts de cette aventure incroyable. Peut-être qu’il n’y en a pas ? (et là je vais me faire lyncher :D ) Les Dinosaures fascinent toujours autant et le réalisateur nous le prouve avec son extraordinaire « Fallen Kingdom » (Royaume déchu). Un film qui monte crescendo jusqu’à un final complétement dingue qui laisse la porte grande ouverte vers un nouvel et troisième arc narratif que nous n’aurions jamais osé espérer !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 101 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Julien von Dawson Jurassic World : Fallen Kingdom