Un film dégoûtant plutôt que gore...

Avis sur Jusqu'en enfer

Avatar DoctorFate
Critique publiée par le

Jusqu'en enfer

I don't want your cat, you dirty pork queen!

Les critiques de ce film sont majoritairement assez bonnes, mais parfois, il arrive que l’on ne soit bizarrement pas d’accord avec cette majorité. C’est le cas avec Jusqu‘en enfer. Sam Raimi est un bon réalisateur, j’adore certains de ces films, mais j’avoue avoir beaucoup de mal avec ses films d’épouvante / horreur. La vision de Sam Raimi concernant ce genre n’est pas en accord avec mes attentes tout simplement.

En effet, le film regorge de jump-scares (procédé visant à faire sursauter le spectateur) et sont limite abusifs dans ce film. Certains sont même à la limite du ridicule, ils font certes sursauter, mais manque cruellement de réalisme. On a parfois l’impression de regarder une de ces vidéos youtube où un visage horrible apparaît d’un seul coup à l’écran. C’est vraiment dommage puisque certains passages parviennent à instaurer une tension chez le spectateur. C’est ça que j’attends dans un film de ce genre et c’est trop peu présent dans ce long-métrage.

De plus, les effets spéciaux ne m’ont pas convaincu du tout. On a l’impression de voir certaines scènes gores du film Destination Finale alors que ce dernier est sorti en 2000, soit huit ans avant Jusqu‘en enfer. Plusieurs passages sont d’ailleurs plus dégoûtant que gore, tout ce que je n’aime pas dans un film.

Si la forme n’est pas exempte de tout reproche, le fond est, quant à lui, plutôt bon. Rien de bien novateur, mais quelque chose de solide tout de même qui parvient à nous intéresser suffisamment pour continuer le visionnage. Je préfère voir une histoire déjà vue plusieurs fois sur nos écrans, mais maîtrisés plutôt qu’un scénario original, mais qui ne tient pas la route. Le destin de Christine Brown nous intrigue jusqu’à la fin qui est d’ailleurs prévisible dans les 15 dernières minutes, mais très originales selon moi.

Malheureusement, Alison Lohman a du mal à être crédible en premier rôle. Elle n’est pas mauvaise, mais a beaucoup de mal à nous faire croire à la descente aux enfers du personnage de Christine Brown. Ses réactions face à la malédiction sont parfois très surjoués. Néanmoins, Lorna Raver est, quant à elle, très convaincante dans son rôle de vieille femme inquiétante, tout comme Dileep Rao, que l’on a pu voir dans Avatar ou Inception par la suite, dans le rôle du voyant.

Avec un scénario qui promettait d’être intéressant et une fin des plus originales, il est dommage de voir que le visuel et les effets n’ont pas étaient aussi travaillé. Jusqu’en enfer possédait un potentiel certain, mais beaucoup d’erreurs font que ce film devient décevant. Vraiment dommage…

Lien de la critique: https://tvgalaxy.wordpress.com/2015/11/15/fais-moi-peur-3-jusquen-enfer/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DoctorFate Jusqu'en enfer