Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Juste la fin du monde

Critiques de Juste la fin du monde

Film de (2016)

Natural Blues

Bien malin celui qui parvient à noter sereinement ce film. Personnellement il ne m'est guère aisé de le glisser au sein d'une échelle de valeur. Dans tous les cas, une note ne pourra s'avérer représentative de mon ressenti tant ce dernier se présente à moi comme nébuleux. Peut on aimer ce que l'on ne parvient à vraiment appréhender ni comprendre ? Voilà le profond sujet du dernier film de... Lire l'avis à propos de Juste la fin du monde

123 13
Avatar Fosca
8
Fosca ·

Le cinéma de Dolan est mort, vive le cinéma !

Qu'il est difficile de s'avouer déçue par un cinéaste qu'on admire beaucoup et dont l'oeuvre a su nous éblouir, nous toucher, nous transporter. Oui, je l'écris, ce dernier Dolan m'a profondément agacée, désolée et déçue donc. Peut-être est-on plus sévère avec ceux qu'on aime. C'est donc vraiment dans le moindre détail que je suis allée scruter ce film, pour lui trouver des qualités ou surtout... Lire l'avis à propos de Juste la fin du monde

93 10
Avatar eloch
4
eloch ·

Ma souricière bien-aimée.

Il y a quelque temps, quelque part : l’exergue du dernier film de Dolan l’affirme avec un brin de malice et de provocation : ses sujets sont toujours universels, et partant, toujours identiques. La famille dévorée par ses névroses et ses non-dits, cette cellule dans laquelle les détenus sont obligés à cohabiter, surtout pour le pire. En adaptant librement... Lire la critique de Juste la fin du monde

149 5
Avatar Sergent Pepper
5
Sergent Pepper ·

2, 3 mots à vous dire

Dès la scène d’ouverture la patte de Dolan est perceptible. Là où l’on s’inquiète un peu plus, c’est dans le jeu des acteurs. Cette belle ribambelle de comédiens français sous la direction du jeune prodige canadien se fondra t-elle correctement dans son univers ? Alors qu’on commence avec un Gaspard Ulliel silencieux, une Nathalie Baye excentrique, une Marion Cotillard bégayante, un Vincent... Lire la critique de Juste la fin du monde

83 14
Avatar Joanna Lo
9
Joanna Lo ·

« On peut pas passer un repas sans que ça crie ! je suis trop saoulé. »

C’est dans un avion que Louis confie la trame du film. Revoir sa famille, 12 ans après l’avoir quittée pour annoncer une nouvelle terrible. Le temps d’un bref passage dans les airs, on devine ce qui tracasse Louis. Quels regards auront ces proches sur lui ? Y aura-t-il de la rancoeur, de l’amour ou de l’indifférence ? L’angoisse est palpable et le temps du trajet jusque chez sa mère ne fait... Lire l'avis à propos de Juste la fin du monde

65 6
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
6
La-Li-Lu-Le-Lo ·

La communication n'est pas parole, elle est émotion.

Le dialogue est un meuble, la seule chose qui compte est le regard, la proximité. Lors d'une discussion avec autrui, les plus beaux moments et ceux qui passent le plus lentement sont les moments de silence. Lors du dialogue, le temps passe et l'on ne s'en rappelle plus. Le souvenir repose dans l'instant de motus. L'aveu ne se dit jamais, il est compris, compris de... Lire l'avis à propos de Juste la fin du monde

8 5
Avatar MarvinGombart
9
MarvinGombart ·

Chez ces gens-là

Louis est un fantôme, il est comme une apparition quand il réapparaît, un dimanche pour un déjeuner. Il va mourir et vient l’annoncer à sa famille, à sa mère, sa jeune sœur, son frère cadet et sa femme, à cette famille qu’il n’a plus voulu voir en douze ans et qui ne comprend pas pourquoi il revient les voir, ce dimanche de canicule. L’incompréhension, voilà bien ce qui les déchire tous,... Lire la critique de Juste la fin du monde

24 5
Avatar mymp
7
mymp ·

La famille hurlante

Au sein de la famille de Louis, ils ne se ressemblent pas tellement. Non. Pour commencer, ils ne se ressemblent pas beaucoup physiquement. La famille de Louis n’est pas une de ces familles où tout le monde partage un point distinctif bien particulier, une long nez effilé comme un mousquet qui vous vise à bout portant partout où vous pouvez bien vous trouver, de grandes oreilles posées sur le... Lire la critique de Juste la fin du monde

44 12
Avatar Clode
4
Clode ·

FAQ Xavier Dolan - Comprendre et apprécier Juste la fin du monde

Parce que je n'arrive pas spécialement à remettre toutes mes idées en place, parce que je n'arrive parfois pas à séparer le négatif du positif dans ce film, et surtout parce que je n'ai aucune idée de ce que je vais vous écrire dans cette critique, je vous propose une petite FAQ. Je me pose des questions, et je tente d'y répondre avec le plus de sincérité possible. Ce que j'aime par-dessus... Lire l'avis à propos de Juste la fin du monde

119 12
Avatar EvyNadler
8
EvyNadler ·

Le film a bien failli être rebaptisé "Juste la fin de takeshi29"

Je ne vais pas faire long, non pas que je n'ai que peu de choses à dire sur ce film, tout au contraire, mais je suis simplement vidé, ravagé, "éparpillé par petits bouts façon puzzle" aussi bien physiquement que psychiquement. Non non, je ne viens pas de courir un marathon ou de me faire l'intégrale d'Heidegger, un jeune homme de 27 ans a juste fait de moi sa marionnette, comme il sait si... Lire la critique de Juste la fin du monde

95 34
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·